IMAGE : ENGADGET

La vidéo et la couleur remettent l’encre électronique sur le devant de la scène !

Alors que les lecteurs à encre électronique de 1ère génération (noir et blanc) viennent de prendre un sacré coup de vieux avec l’arrivée de l’iPad, Qualcomm nous gratifie d’une petite révolution avec son écran mirasol.

La technologie développée ici permettra d’aller beaucoup plus loin que l’encre électronique de 1ère génération en termes de possibilités et d’applications.

Dans un récent billet, j’expliquais que selon moi l’avenir est à ce genre d’écrans, puisqu’ils combineront tous les avantages.

.

Une impressionnante fonction lecture….

.

Quelles sont les technologies en compétition  à ce jour :

  • Les écrans LCD (ceux que vous avez sur votre ordinateur).
  • L’écran Pixel Qi : passage du LCD à l’équivalent du e-paper noir et blanc.
  • L’écran e-ink : c’est l’encre électronique de 1ère génération, en noir et blanc, utilisée sur la quasi totalité des lecteurs d’ebooks du marché.
  • Les technologies e-paper de nouvelle génération : Mirasol ou Liquavista en sont les embassadeurs.
  • La technologie amoled, qui permet au LCD d’être fin, souple, résistant (mais pas idéale pour la lecture).

.

Pour les anglophones, voici les explications de la directrice marketing de Qualcomm

.

.

Alors, si le LCD est aujourd’hui un choix plus judicieux que l’écran e-ink en termes de polyvalence, demain, ce sera autre chose, et Mirasol y sera peut-être pour quelque chose….

2 réponses à to “Mirasol : la revanche de l’encre électronique”

NOUVEAU : NEWSLETTER

Entrez votre adresse email

SUR FACEBOOK
calendrier
février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728