Appstore pour Kindle : est-ce la bonne stratégie ?

Les raisons pour lesquelles l’Appstore Kindle pourrait fonctionner :

1-L’ouverture aux développeurs

C’est une stratégie qui a toujours très bien fonctionné pour Apple, et j’imagine que de nombreux développeurs y verront une occasion de toucher un nouveau marché. Je ne vois donc pas pourquoi ils ne se rueraient pas sur le créneau qui s’ouvre. Ce modèle regroupera alors plutôt des applications incontournables que des milliers d’applications inutiles.

2-Un public en recherche de fonctionnalités

Je ne suis pas du tout fan du Kindle. Mais si des fonctions étaient disponibles via des applications, alors je pourrais bien sûr être intéressé par cette machine qui aujourd’hui me rebute. Des fonctions d’organisation, d’alarme, de récupération des emails, d’accès aux réseaux sociaux, de défilement des pages, annotations, classement, etc….voilà qui pourrait en faire un outil plus beaucoup plus intéressant à mes yeux.

3-Une énorme valeur ajoutée

Même si ce Kindle Store n’apportait pas grand chose à Amazon ou aux développeurs (ça semble peu probable), la valeur ajoutée et la prise de distance du Kindle sur les concurrents du même type (e-paper noir et blanc) serait énorme, et ferait du Kindle LE lecteur.

4-Kindle n’est PAS qu’un lecteur

Rappelez-vous que depuis peu, Kindle se décline pour PC, bientôt Mac, pour iphone et bientôt blackberry (et androïd ?). Sur ces terminaux, la couleur est présente. Dans ce cas, il serait aussi possible d’utiliser ces applications sur de nouveaux appareils. Je doute que cela possible sur iphone, mais nulle doute que sur ordinateur personnel, il n’y aura aucun problème.

5-Le Kindle sera bientôt disponible dans d’autres versions

Ce n’est pas parceque Amazon ne parle pas de couleur alors que tout le monde s’y penche qu’ils ne sont pas sur le coup. Rien ne prouve qu’ils ne préparent pas un lecteur couleur révolutionnaire qui apparaîtrait dans les mois qui viennent. Quoi qu’il en soit, les applications évolueront avec les appareils.

6-Il y a beaucoup plus de possesseurs de Kindle que ce qu’on imagine

Si en France, Kindle vient d’arriver, dans le monde, et avant tout aux états-unis, c’est plus d’un million de possesseurs de Kindle qui pourraient s’intéresser directement aux applications. Une bonne base de départ qui grossit de jour en jour après l’internationalisation et les nouvelles qui apparaissent jour après jour. Certains estiment que d’ici 2 ans, il y aura peut-être 10 millions de ces appareils dans le monde.

En conclusion : si la démarche de Kindle n’est pas gagnée d’avance, elle est loin d’être aussi « ridicule » que certains peuvent le penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *