Barnes & Noble présente son nouveau Nook tactile à 139 $

Un appareil tactile, avec écran Pearl.

Alors qu’on apprenait hier le lancement d’un nouveau Kobo, le eReader Touch Edition, Barnes & Noble a sorti aujourd’hui l’appareil qui faisait le buzz depuis quelques temps déjà. C’est la même technologie que Kobo qui sera proposée, avec un prix et des spécifications légèrement différentes, mais aux similitudes impressionnantes.

Dernière mise à jour : 25 mai à 09h50 (Barnes & Noble a pu avoir l’appareil en mains. Voir la vidéo)

On l’attendait depuis quelques temps déjà, le nouveau Nook est donc bien là. Le « Simple Touch Reader » est donc le nouveau Nook. Comme on pouvait l’imaginer parmi les scénarios possibles, c’est le remplacement de la 1ère gamme e-paper de Nook.

Comme pour Kobo, qui a annoncé son appareil hier, c’est désormais un écran tactile et la technologie E-Ink Pearl qui seront utilisés. L’appareil sera quant à lui proposé au prix de 139 $, ce qui est un prix aligné avec celui du Kindle, comme depuis un certain temps dans la guerre des prix qui oppose Barnes & Noble et Amazon.

Le nouveau Nook en quelques points :

  • Ecran 6 pouces E-Ink Pearl
  • Interface tactile infrarouge Neonode
  • 210 grammes
  • 35% plus léger que le 1er Nook
  • 15% plus fin que le 1er Nook
  • Processeur 800MHz TI OMAP 3
  • 6 polices, et 7 tailles de police
  • 2 mois d’autonomie de batterie
  • Wifi, mais pas 3G
  • 139 $

La conférence

William Lynch, CEO de Barnes & Noble, a annoncé à 16h, heure Française, que c’était un jour important pour Barnes & Noble, et en a profité pour donner quelques chiffres, comme préciser que Barnes & Noble détenait 25% du marché des ebooks à ce jour, parlant aussi des très bons résultats du Nook Color.

Jamie Lanonne (photo : Engadget)

Comme toujours dans ce genre de présentation, il y aura eu un tour d’horizon rapide concernant le succès des applications de lecture Nook, les applications pour la Nook Color, ou encore de la plateforme d’auto-publication de la marque (Pubit). William Lynch parlera aussi du prêt d’ebooks (Barnes & Noble est pionnier dans ce domaine), mais aussi de Nook Kids, ou Nook Stand, et ses 1,5 millions de souscriptions à des magazines en 6 mois.

Puis le nom de l’appareil est amené adroitement, en parlant du Nook Color, puis en précisant que certains utilisateurs veulent une expérience plus simple de lecture (Simple Touch Reader).

16h12 : L’appareil est montré aux médias. Plus petit que le Kindle, noir, et sans clavier. William Lynch parle simplement du « Nouveau Nook ». C’est donc bien un appareil à écran tactile qui est proposé, qui pèse 210 grammes (200 pour le Kobo qui vient de sortir), propose 2 mois d’autonomie, et donc un écran Pearl, comme on pouvait s’y attendre.

Le CEO annoncera aussi 80% de moins de flash noir au changement de pages, ce qui signifie manifestement que le processeur est plus rapide. Ensuite, le CEO s’efforcera de montrer que l’appareil est plus simple, moins encombrant, plus efficace globalement que le Kindle, et que c’est le meilleur appareil du marché.

L’appareil entre les mains des journalistes d’Engadget

Les grandes différences avec le lecteur précédent

Le 1er Nook dispose d’un écran e-paper Vizplex avec 8 niveaux de gris, ainsi que d’un petit écran LCD tactile en bas, pour naviguer.

Le nouveau Nook proposera un seul écran à encre électronique, avec 50% de contraste en plus que le 1er Nook.

Il sera aussi 35% plus léger que le modèle précédent, et 15% plus fin.

Par rapport à la concurrence

Les points communs avec le Kobo eReader sont frappants : même technologie tactile, même écran, mêmes dimensions et même poids à peu de choses prêt, des fonctionnalités sociales, et un prix similaire à 10 $ prêt. Les deux marques ont donc lancé en même temps un appareil très proche.

Mais par contre, la forme est un peu différente, et c’est l’autonomie de la batterie qui impressionne chez Barnes & Noble, puisqu’on parle de 2 mois contre 1 mois pour le Kobo eReader Touch Edition.

Une nouvelle donne  pour les ebooks ?

Si l’appareil était commercialisé aussi outre-atlantique, il est certain que l’on se retrouverait désormais avec disponibles plusieurs appareils très bien équipés sous la barre des 150 euros, avec chacun ses petites différences. Il ne manque plus que la mise à jour du Kindle d’Amazon…

Barnes & Noble a fait un choix qui correspond, comme pour le Nook qu’on attendait moins sur ce terrain, à une simple évolution vers un meilleur écran et une interface tactile. Mais la mise à jour était utile.

L’appareil sera disponible le 10 Juin aux Etats-Unis, pour 139 $ donc. Pas de publicité sur le Nook prévues, comme le répondra le CEO aux questions posées par les journalistes.

On ne sait pas à ce stade quel prix sera pratiqué pour le Nook actuel pour liquider les stocks.

Les premières vidéos sont en ligne…

Source : News.Cnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *