Dépôt de bilan pour le fabricant du FnacBook…

Une procédure de liquidation démarrée au mois de mai.

C’est avec beaucoup de prudence qu’il faut évaluer les conséquences de cette information qui n’en est pas moins intéressante : selon le site « The Digital Reader », l’entreprise Mobiwire, anciennement Sagem Wireless et en charge de la production du Binder, est en liquidation. Or, le Binder est l’appareil utilisé par la Fnac pour son FnacBook…

Mise à jour : Contacté par Actualitté, la Fnac a confirmé ce dépôt de bilan, mais a tenu à préciser qu’il n’y aura aucun changement concernant la commercialisation du Fnacbook ni en magasin ni sur le site internet.

Différentes déclinaisons du Binder (Fnacbook à droite)

Un appareil en marque blanche

C’est l’occasion pour ceux qui ne le savaient pas de découvrir que la Fnac n’a pas développé son propre reader, mais a préféré proposer un appareil relooké aux couleurs de la Fnac.

Le FnacBook est en effet issu du Sagem Binder, que l’on peut voir ci-dessous. La Fnac a donc accès à un matériel, et s’occupe manifestement des mises à jour au niveau du firmware. L’appareil peut ainsi être personnalisé.

C’est une manière de fonctionner assez courante, qui a l’avantage pour le fabricant de permettre de nombreux débouchés en s’appuyant sur des marques, et pour les marques de ne pas prendre de risques financiers en développant soi-même un appareil en interne, ce qui est très coûteux.

Y a t-il danger pour le FnacBook  ?

Il faut éviter de tirer des conclusions trop hâtives, car pour le modèle actuel, il y a certainement du stock d’avance (The Digital Reader parle d’un contrat qui porterait sur 100.000 unités entre Mobiwire et Fnac, or on sait qu’il s’en serait vendu à peu près 15.000 unités), et rien ne prouve à cette date que Mobiwire va réellement fermer. Un rachat partiel ou intégral est toujours possible, et un rachat partiel serait en négociation, même si le site « The Digital Reader » doute que la branche eReader soit conservée.

De toute manière, les résultats annoncés pour le FnacBook semblent décevants, et l’appareil sera vite concurrencé au niveau de l’écran par les nouveaux arrivants avec leurs écrans E-Ink Pearl, et des processeurs plus rapides.

L’hypothétique FnacBook Color pourrait aussi être compromis.

Quand on voit l’image (le concept) du Binder Color, on pourrait facilement extrapoler sur le fait que le projet de la Fnac était peut-être de passer à ce modèle couleur.

En effet, selon certaines sources, la Fnac était déjà il y a peu sur d’autres projets pour la rentrée, et ces projets concerneraient la couleur. Il ne serait pas illogique de penser que la Fnac ait trouvé intéressant de proposer deux versions similaires, différentes seulement par l’écran, et ainsi que le Binder Color ait été le projet auquel s’intéressait la Fnac.

Si c’est l’appareil sur lequel comptait la Fnac, le projet pourrait dans ce cas être compromis…

En l’absence de plus d’informations pour l’instant, il faudra attendre d’en savoir plus, surtout qu’un partenariat vient d’être passé avec SFR, fournisseur de la 3G gratuite du FnacBook, qui devrait distribuer le lecteur FnacBook dans ses boutiques.

La Fnac ne semble donc manifestement pas inquiète pour son approvisionnement.

A suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *