Ebooks : après les applications, les web-applications ?

Apple vient de donner le coup d’envoi…

La mise au pas des acteurs de l’ebook sur l’App Store, en marche depuis Janvier dernier a laissé à ces derniers les temps de réfléchir à leur dépendance aux magasins d’applications propriétaires. Les applications web en HTML 5 sont donc la nouvelle tendance qui pourrait s’imposer…

Apple et l’achat « in-app »

Si Apple vient de gagner une bataille contre les concurrents et du coup repositionner iBooks comme la seule application proposant un achat d’ebooks depuis l’application sur iOs, le bras de fer engagé génère aussi un effet secondaire chez les distributeurs qui avaient une application : la recherche de solutions moins « dépendantes ».

Pour plus de détails, voir : Kindle, Nook, Kobo et Google…face aux nouvelles règles d’Apple

HTML 5 à la rescousse

Le HTML 5 est une évolution du code HTML, qui permet de nouvelles choses : intégration de Widgets, lecture de vidéo ou d’audio, simplification de la création d’applications web, mais aussi consultation hors connexion, voici dans les grandes lignes les nouveautés du HTML 5. Pour les applications, c’est la possibilité de proposer une expérience intégralement en ligne, avec ou sans connexion internet.

Une Web-app est en effet une application intégralement gérée depuis votre navigateur. Votre compte email en ligne, twitter ou facebook, ou encore google documents sont des exemples de Web-Apps. Vous accédez à votre application depuis tout appareil connecté.

Jusqu’ici, les Web-apps avaient un avantage sur les applications : elles peuvent être utilisées sur n’importe quel appareil, pour peu qu’il soit équipé d’un navigateur internet récent. Mais elles avaient aussi un inconvénient : elles dépendaient d’une connexion Wi-fi ou 3G pour fonctionner.

Avec le HTML5, une consultation offline, comme pour les applications, est tout à fait possible grâce à l’utilisation du cache du navigateur. Plus besoin d’être connecté en permanence donc pour pouvoir utiliser vos applications web.

Les premiers signes sont déjà là

Kobo vient d’annoncer qu’il développait une application web, qui proposera globalement les mêmes fonctionnalités que l’application iOs, sera utilisable depuis un iPhone ou iPad via le navigateur Safari, et permettra par contre d’acheter des ebooks, ce qui n’est plus possible sur la version iOs.

Je suis certain que Kindle for the Web, l’application web restée discrète depuis plusieurs mois, va très vite se dévoiler dans une nouvelle version, et que tous les acteurs de l’ebook vont lancer leur web-app sous peu.

Voilà qui pourrait venir contrarier les plans d’Apple. Et ce n’est qu’un début…

Firefox vient en effet aussi d’annoncer qu’il commençait à travailler sur un magasin d’applications Web connecté à un navigateur pour mobiles et tablettes. La plateforme open-source pourrait venir concurrencer iOs, mais aussi Android et Windows sur le terrain des applications. La fondation Mozilla veut ainsi permettre le développement d’applications web utilisables sur n’importe quel OS. Aujourd’hui, les développeurs doivent en effet créer une version pour chaque magasin d’applications.

Du côté de Chrome, le navigateur de Google, le magasin d’applications maison existe déjà, et s’appelle Chrome Web Store.

Après la révolution applications pour la lecture numérique, qui a fortement contribué à la démocratisation des ebooks, il semble que l’on va passer soudainement à l’ère des web-applications de lecture. Et pour l’utilisateur, cela ne changera pas grand chose, si ce n’est qu’il sera de nouveau possible de faire un achat directement depuis l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *