Ebooks: changement de stratégie chez Sony ?

Sony en difficulté sur le marché des lecteurs d’ebooks…

Un récent sondage sur les intentions d’achat d’utilisateurs à 90 jours montre que 40 % des utilisateurs comptent acheter un iPad, et seulement 1 % un sony reader qui était pourtant il y a encore quelques mois une des références du marché.

Un chiffre impressionnant qui montre les dégâts occasionnés par la guerre qui fait rage entre les différents acteurs.

Ce chiffre est à modérer chez nous, car le Sony reader a une place importante grâce à sa présentation chez Fnac, alors que ni le Kindle ni le Nook n’ont la couverture médiatique qui existe aux Etats-unis.

Mais pour Sony, ce sont des chiffres alarmants, et il semble qu’il y ait un revirement total chez la firme Japonaise quant à l’approche à avoir face à l’arrivée d’Apple et de son iPad.

La nouvelle stratégie de Sony

Les récentes annonces de Sony annoncent un smartphone et un appareil d’un nouveau genre, qui pourrait être (ou pas) une tablette. Les deux pourront entre autres lire des ebooks.

Si cela ne nous dit rien sur la stratégie que pourrait adopter Sony concernant ses lecteurs dédiés (les désormais célèbres « Sony reader »), cela montre que Sony a l’ambition de développer une stratégie de distribution de contenus similaire à celle appliquée par Apple.

Prise de conscience que l’avenir de l’ebook est peut-être dans un appareil multi-fonctions ou simple intégration de l’ebook dans une stratégie de contenus ? Sûrement un peu des deux !

Un smartphone et un appareil Hybride

Le premier produit annoncé sera un smartphone Sony développé par Sony Ericsson, capable de gérer les fonctions traditionnelles de smartphone, mais aussi d’intégrer un lecteur d’ebooks et…..les jeux de la playstation et de la PSP. Les derniers essais de Sony Ericsson en termes de Smartphones (xperia) sont plutôt convaincants.

Le second produit proposerait la même chose en termes de contenus, mais serait à mi-chemin entre netbook, livre électronique, et la console PSP. Alors, tablette ou pas ? La question est posée….

.

Le fait d’expliquer que l’appareil sera un hybride entre un netbook, un livre électronique et une PSP peut laisser espérer que la fonction ebooks sera implémentée de manière plus centrale que pour l’iPad.

Rien ne le prouve, mais ce serait un choix de différenciation intéressant.

Du contenu, du contenu et encore du contenu…

La magasin d’ebooks de sony

Un des points les plus importants sera la ou les plateformes de contenus de Sony. En effet, Sony est un des seuls à avoir les moyens de proposer beaucoup de contenu.

Sony est en effet bien présent dans la musique, la vidéo, les jeux, et les ebooks depuis qu’il développe les Sony Reader et qu’il a passé un partenariat avec Google Books.

Une plateforme de contenus Sony pourrait ainsi être un véritable concurrent de poids à l’ « iTunes ».

Reste à savoir si Sony compte unifier ses plateformes, ou créer un outil pour accéder aux différentes plateformes.

La seconde solution semblerait plus probable, car les contenus pour les jeux, les vidéos, la musique, les ebooks…sont assez différents et visent à la fois les nouveaux lecteurs en préparation et les outils dédiés que Sony a développés pour ces différents médias.

L’enjeu pour Sony

Avec à la fois un concurrent de taille pour l’iPhone, et un autre pour l’iPad peut-être, Sony pourrait faire mal, et en même temps développer les ventes des appareils, mais aussi de ses nombreux contenus.

Avec plus d’appareils pour se brancher sur sa boutique et consommer ses contenus, les ventes de jeux vidéo, de musique, de films et d’ebooks qui pourraient exploser.

Les points forts de Sony dans ce match

Peu d’entreprises sont en position de contrer Apple. Sony est très bien placé pour cela grâce à quelques ingrédients :

  • Un savoir-faire technologique à la pointe.
  • Des contenus de qualité et en quantité.
  • Une expérience sur les mêmes marchés.
  • Une offre importante en termes d’ebooks.
  • Une bonne image de marque de l’entreprise.
  • Une puissance commerciale à la hauteur d’Apple.

Que faudrait-il à Sony pour réussir ?

Il faudrait à Sony une fonction qui fasse la différence. Les jeux vidéo ressemblent fort à cette différence en termes de contenus.

Mais imaginons que Sony, déjà implanté dans l’ebook, décide d’en faire une de ses priorités…il pourrait alors passer devant Apple sur ce point, et ainsi convaincre un nouveau public.

Il ne manquerait alors qu’une stratégie marketing à la hauteur d’Apple (ce n’est pas rien), et des prix compétitifs pour venir chatouiller Apple sur ses plates-bandes.

Quoi qu’il en soit, il sera difficile pour Sony comme pour les autres de concurrencer Apple sur ce qui fait sa force : ses très nombreuses applications qui ravissent les utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *