iBooks 1.3 : un pas de plus vers l’ebook enrichi…

Audio et vidéo sont mis en avant.

Apple, qui vient juste de lancer iCloud et iOs 5 continue dans ses optimisations concernant la lecture numérique avec une nouvelle évolution d’iBooks, qui améliore quelques points, mais ouvre aussi de nouvelles possibilités. Doucement mais sûrement, iBooks intègre des fonctions qui permettent d’enrichir les ebooks.

La lecture à voix haute pour les enfants…

Cette fonctionnalité permet donc désormais d’ajouter la lecture audio aux ebooks. Les éditeurs ou auteurs devront donc faire le travail eux-mêmes puisqu’il ne s’agit pas ici de synthèse vocale (tant mieux pour nos oreilles). Le problème d’autorisation des éditeurs pour cette fonctionnalité ne devrait donc pas se poser.Ces fonctionnalités ne seront pas intégrées à tous les livres, loin de là, bien qu’on peut penser que de nombreux éditeurs ont pu être avertis de l’arrivée de cette fonctionnalité.

Le surlignage des mots pendant la lecture

Pour le surlignage des mots, on devine bien sûr l’utilité pour l’aide à l’apprentissage de la lecture pour les plus petits lecteurs. La fonctionnalité, déjà vue sur plusieurs applications jeunesse sera donc désormais disponible sur iBooks, ce qui devrait permettre, comme pour la lecture vocale, de concurrencer les applications-ebooks, qui sont nombreuses à proposer ce genre de fonctionnalité. On rentre un peu plus ici dans l’idée de l’ebook enrichi.

Possibilité de lecture des données audio ou vidéo automatique.

C’est une simple mise à jour des possibilités de personnalisation, mais qui peut être très intéressante pour les auteurs et éditeurs qui vont pouvoir personnaliser un peu plus l’expérience utilisateur. Les livres concernés, appelés « améliorés » par Apple, pourront donc être plus vivants. Par contre, pourra-t-on choisir de personnaliser cette expérience au niveau utilisateur ? Rien ne l’indique…


Au final, l’intérêt pour Apple est double : attirer toujours plus de lecteurs avec des fonctionnalités avancées, et attirer les éditeurs et auteurs vers iBooks, en proposant des fonctionnalités qui manquaient, et afin de dissuader de créer sa propre application.

En combinant cela avec les nouveautés iCloud et iOs 5, voilà une nouvelle série d’atouts pour Apple dans le domaine de la lecture numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *