Kobo : de nouveaux fonds et de nouvelles ambitions

L’acteur numérique vient d’obtenir sa 3ème levée de fonds

Kobo est certainement un des acteurs les plus inventifs concernant les ebooks, et fait preuve d’un dynamisme à toute épreuve. Kobo suit une ligne simple depuis le début : permettre de lire ses ebooks depuis un maximum d’appareils grâce aux applications. Son principal actionnaire a choisi d’investir encore.

Kobo en bonne santé

Kobo revendique 2,7 millions d’utilisateurs, un catalogue de 2,3 millions d’ebooks proposés dans plus de 100 pays. La marque continue d’ailleurs de se poser en concurrent direct des Amazon, Apple, Google et Barnes & Noble. Il est vrai que la marque qui a été pionnière dans les applications continue en permanence à innover et à proposer de nouvelles directions.

Vers la lecture sociale

On pouvait deviner cette direction avec l’annonce d’une version pour le Blackberry Playbook optimisée avec des fonctionnalités sociales. 3 mois plus tard, c’est l’arrivée de l’outil Reading Life qui a montré la nouvelle voie prise par Kobo, avec des fonctionnalités intéressantes proposées sur la version iPad. 2011 sera, selon Kobo, importante pour Reading Life.

La stratégie de la pré-installation

C’est un des points clé de la stratégie de Kobo, déjà bien commencé avec de nombreux appareils (dont la galaxy Tab), c’est la pré-installation dans des tablettes. Début Janvier, la marque a annoncé que son reader serait pré-installé sur 20 millions d’appareils, qu’il s’agisse de tablettes ou smartphones.

Tout cela est rendu possible par des partenariats avec une 12aine de grands partenaires, comme par exemple Blackberry et HTC.

Ebooks, mais aussi magazines et journaux

Récemment, Kobo a aussi proposé une mise à jour permettant de lire journaux et magazines, une nouvelle corde à son arc, puisque Kobo propose son newsstand (pas d’offre disponible chez nous pour l’instant). Au programme : souscriptions, et période d’essai gratuite de 15 jours.

Un seul reader, à moins de 100 dollars

Kobo a abandonné la production de son reader en version 3G, considéré comme peu intéressant manifestement. La marque se reconcentre donc sur la version Wi-fi et donc sur un prix bas, qui est sa force. Chez Borders, on peut d’ailleurs désormais trouver le lecteur proposé pour 119 dollars, 99 dollars pour les membres, et on pourrait imaginer que le prix de 99 dollars soit ensuite partout.

La généralisation de ce prix pourrait être partie intégrante de la stratégie Kobo en 2011…

.

Et comme Kobo, en plus, a manifestement une stratégie internationale, on espère qu’il sera possible de voir le reader ainsi qu’un catalogue Français arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *