Kobo en Allemagne, la France en ligne de mire…

Enfin des news…mais pas de dates pour la France.

Vous êtes nombreux à demander quand Kobo arrivera en France. L’arrivée en Allemagne montre que tout est en marche, et pourrait indiquer un lancement imminent, mais le communiqué de presse reste évasif, parlant d’un déploiement dans les autres pays dans les mois qui viennent.

 

Kobo en Allemagne, ça change quoi ?

Ce qui se passe en Allemagne est une bonne indication de ce qui nous sera proposé sous peu, puisqu’on devrait trouver le même genre d’offre, en tout point. Prix du reader, importance du catalogue, ce qui se passe en Allemagne va donner le ton pour la France.

Les appareils disponibles

Le Kobo Touch est donc confirmé pour l’Allemagne, et sera disponible au mois d’août. Pour l’occasion, il faudra compter 149 €, ce qui est une mauvaise surprise. Certes, on est habitué à payer le même prix en Euros qu’en dollars, ce qui est déjà une sacrée mauvaise affaire, mais 20 € plus cher, ça fait un peu mal. Il est certain que dans le marché actuel, le Kobo Touch à ce prix n’aura aucun mal à se faire une place, même avec ce prix. C’est ainsi.

Pas de nouvelle par contre du Kobo en version « traditionnelle », que je m’attendais à voir proposé à 99 €. Cela ne signifie pas qu’il ne sera pas proposé.

Le contenu disponible

Le communiqué de presse parle de 80.000  ouvrages en Allemand, ce qui est plus que chez Kindle où on peut trouver à peu près 25000 titres. Mais il faudra ensuite vérifier la proportion de nouveautés dans ces chiffres, car on sait que beaucoup d’ebooks gratuits issus de classiques viennent fortement gonfler les chiffres, de part et d’autre.

Pour donner une idée, dans une récente recherche sur Kobo, j’avais trouvé 211208 ouvrages en Français, dont….208668 gratuits. Car il est déjà possible de trouver du contenu en Français sur Kobo.

Le catalogue en Français est déjà prêt

Il est possible de se connecter sur Kobo, puis de sélectionner la catégorie « French » (voir ici). Un bon nombre d’ouvrages est dores et déjà disponible, et cela devrait augmenter progressivement ensuite. Les prix sont en euros, signe que cela ne s’adresse pas aux seuls francophones outre-atlantique, mais bien à nous.

Une stratégie pour dominer l’Europe

La stratégie de Kobo et de Kindle est d’essayer d’être leader en premier sur un marché Européen qui n’a pas réussi à produire ses propres offres, ou en tout cas pas à en produire d’assez séduisantes pour mettre massivement la population à la lecture numérique. Ces acteurs le savent bien et comptent bien inverser la tendance, sur un marché laissé presque vierge (moins de 2% des ventes en numérique comme le souligne le président du SNE lui-même).

Pour l’instant, je n’ai pas réussi à me connecter à koboboks.de, mais j’ai réussi à me connecter à une version allemande à cette adresse. Bientôt en France, donc, mais quand ? Mystère…

Source : cme.at

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *