Kobo se lance sur le marché européen de l’ebook en mai

La marque a officialisé son arrivée en Europe lors de la foire du livre de Londres.

Kobo est un acteur peu connu en France, mais un acteur central en Amérique du nord.  Avec plus de 3 millions d’utilisateurs dans plus de 100 pays pour l’instant, dont 1 million acquis lors des 3 derniers mois, c’est un acteur-clé de l’ebook. Kobo vient d’annoncer officiellement son arrivée en Europe…


Arrivée de la marque dans de nombreux pays Européens, dont la France.

Kobo n’a jamais caché son ambition de devenir un des principaux acteurs mondiaux, et que l’Europe était une des grandes priorités de la marque. Les levées de fonds de ces derniers temps avaient d’ailleurs pour but en partie de soutenir ces ambitions européennes.

Mais avec la conférence de Londres, on sait maintenant que le Kobo eReader sera donc présent rapidement, avec un catalogue correspondant, en Allemagne et en Espagne à partir de mai 2011, puis en France, en Italie, et aux Pays Bas rapidement après. Et d’autres pays suivront.

Des partenariats auraient été passés avec différents éditeurs européens pour offrir une vaste sélection de titres. Le Kobo eReader est déjà en Europe d’ailleurs, comme l’a relevé Sobookonline, qui a trouvé un site Italien qui propose le lecteur pour 99 euros.

Kobo, fidèle à son principe, proposera en même temps l’accès à ses ouvrages depuis un maximum d’appareils, qu’il s’agisse de smartphones, tablettes ou lecteurs d’ebooks.

Un des acteurs incontournable de l’ebook.

Kobo est un des acteurs les plus intéressants dans le domaine des ebooks selon moi.

C’est d’abord le 1er acteur à avoir vraiment misé sur les applications de lecture, et tout le monde a ensuite suivi la voie tracée par son slogan « eReading: anytime. anyplace. »

C’est aussi Kobo qui a lancé le premier la guerre des prix en Avril 2010, en étant le premier acteur à proposer un reader à moins de 150 dollars, à un moment où personne ne pensait cela possible. Peu après ce sont Amazon et Barnes & Noble qui ont répliqué et continué une guerre des prix qui aura mené le Kindle de 259 € à 139 € (wifi-only).

Ensuite, Kobo a été un des premiers à jouer la carte des partenariats avec les fabricants de tablettes et de smartphones, et à proposer des préintégrations de leur solution de lecture. La marque annonce qu’elle sera préinstallée sur 20 millions d’appareils.

HTC et son smartphone HD, Samsung Galaxy Tab, Blackberry Playbook, ne sont que quelques uns des appareils qui utilisent Kobo.

Kobo fait aussi partie de ceux qui misent beaucoup sur les fonctionnalités sociales, à un moment où celles-ci prennent une plus grande importance.

L’application Reading Life est d’ailleurs une des solutions les plus prometteuses dans ce domaine, solution sur laquelle Kobo dit miser beaucoup en 2011…

En tout cas, on voit que le marché va rapidement évoluer dans les mois qui viennent. L’arrivée d’Amazon et de son Kindle, et de Kobo devraient dynamiser fortement un marché qui a encore du mal à décoller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *