Le Kindle 2 contre-attaque et passe de 259 à 189 $


Il n’aura fallu que quelques heures….

Alors que le cap des 149 $ avait été franchi il y a quelques temps par Kobo pour la première fois avec le Kobo reader, j’avais annoncé qu’une baisse des prix pour Kindle et Nook était imminente.

En quelques heures, le prix des concurrents Nook et Kindle, fixé depuis un certain temps déjà à 259 $ s’est considérablement réduit pour passer sous la barre des 200 $.

Quelques heures après le passage du Nook à 199 $ pour sa version Wifi + 3G et l’annonce de la version Wifi à 149 $, Amazon a en effet réagi en proposant son lecteur, le Kindle, au prix de 189 $.

Une réaction très rapide, qui démontre qu’ Amazon était prêt à cette mise à jour.

Quelles conséquences ?

Le lancement de cette guerre des prix est lourde de sens. L’objectif est de récupérer un public qui s’est déplacé vers l’iPad. L’encre électronique peut donc rester séduisante, mais on sait déjà que le cap psychologique des 100 € sera celui qui fera la différence.

On peut imaginer qu’après cette baisse des prix, le lecteur Kobo subisse à son tour une baisse des prix pour approcher plus près des 100 €.

Il y aura trois moments clés pour ces baisses cette année: maintenant juste avant l’été, à la rentrée en septembre, et en fin d’année pour la période de noël.

.

Une partie du mystère réside selon moi chez Amazon. Je ne serais pas surpris qu’un Kindle encore moins cher soit proposé rapidement, comme l’a fait le Nook. Mais il faudra aussi voir si le Kindle DX sera concerné par une baisse des prix.

Plusieurs autres questions restent aussi en suspens : jusqu’où les lecteurs peuvent-ils baisser ? Les fabricants peuvent-ils vendre à perte et gagner seulement sur les ventes d’ebooks ? Que feront les fabricants moins en vue ? Apple va t’il aussi contre-attaquer ? Autant de questions qui vont se poser dans les jours qui viennent…..

.

Source : AFP


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *