Le Kindle 3G « pub » à 164 $, pour patienter…

Après le Kindle 3 Wifi à 114 $, la version 3G à 164 $

C’est la même réduction (25 $) qui aura donc été appliquée à la version 3G du Kindle. Le Kindle et son écran Pearl, qui équipe aussi depuis quelques heures les nouveaux appareils tactiles de Nook et Kobo, joue donc la carte des prix pour garder la main, et en attendant la riposte aux nouveaux appareils de la concurrence.

.

La réduction appliquée n’est donc pas proportionnelle au prix de l’appareil. On ne sait pas encore si l’offre sera étendue aussi au Kindle DX, ni même si ce dernier passera le stade de la prochaine génération, tant le prix semble être l’argument sans lequel rien n’est possible pour les appareils de lecture.

Pas de nouvelle pour l’instant d’une offre de ce type en Europe (à ma connaissance), ce qui pourrait s’expliquer par un marché qui n’est pas suffisamment développé pour attirer des annonceurs.

Rappelons que le Kindle 3 à 114 $ est directement devenu le Best-seller de la catégorie chez Amazon, devant les versions non publicitaires, démontrant que le modèle publicitaire ne rebute pas tant que cela les consommateurs, au moins aux Etats-Unis.

Un nouveau Reader pour l’automne ?

C’est ce que pense David Carnoy de Cnet (US). Lors du blogging live de la présentation du dernier Nook hier, il a exprimé qu’il s’attendait à voir arriver le même appareil chez Kindle dans les mois qui viennent, et qu’il « devrait » y avoir un Kindle plus petit cet automne (avec un écran tactile).

Il serait en effet assez logique qu’Amazon fasse le saut vers le tactile. La marque est assez à l’écoute de ses clients pour savoir que le tactile est important pour beaucoup d’utilisateurs. Et manifestement, Sony, Nook et Kobo ont démontré qu’il est possible de combiner désormais le tactile avec un écran de très bonne qualité.

On imagine mal Amazon être le seul à rester sur le modèle du clavier, alors que le tactile a été choisi par tous ses concurrents sérieux.

La question qui reste entière : Amazon peut-il proposer mieux que la concurrence tout en restant au même prix, ou garder le même type d’écran, en ajoutant une interface tactile, et viser la barre fatidique des 100 dollars ?

Amazon pourrait aussi être plus ambitieux encore, comme avec la sortie du Kindle 3, et proposer un meilleur appareil que les concurrents, par exemple avec une définition d’écran supérieure, une navigation beaucoup plus rapide (en utilisant les dernières avancées de chez Epson par exemple), et bien sûr le tactile….le tout au même prix dans un premier temps, mais en se laissant un peu de marge pour atteindre plus tard la barre des 100 $.

D’ici là, plus l’annonce d’un nouvel appareil se rapprochera, plus il faudra baisser les prix du Kindle actuel.

.

Source : Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *