L’écran Pixel Qi de la tablette Adam fait débat…

Beaucoup de questions concernant l’écran.

Depuis que la tablette est arrivée chez les premiers à avoir passé commande, les forums se sont animés, et l’attention semble focalisée sur l’écran Pixel Qi. Si la tablette plait manifestement aux tout nouveaux propriétaires, il apparaît qu’une partie d’entre eux est déçue par la qualité de l’écran.

Y avait-il trop d’attentes concernant l’écran Pixel Qi ?

C’est à mon avis l’explication principale aux insatisfactions des premiers utilisateurs à avoir été livrés, et à ceux qui commentent les premières vidéos dans les forums. C’est souvent le problème lorsque le Buzz s’empare d’un produit comme c’est le cas depuis le début avec cette tablette.

L’écran Pixel Qi est un réel progrès pour les utilisateurs qui désirent à la fois les avantages du LCD et la possibilité d’utiliser leur tablette en extérieur .

Mais pour cela il faut faire des compromis. Trop ?

Un écran LCD moins performant qu’un écran LCD normal.

La technologie de Pixel Qi nécessite de faire passer la lumière du rétro-éclairage, lorsqu’il est activé, à travers un petit trou dans chaque pixel. La luminosité de l’écran est en retrait pas rapport à un écran LCD traditionnel, chose qui avait déjà été relevée lorsque les premiers écrans à monter soi-même étaient apparus.

L’écran Pixel Qi n’est donc pas brillant comme celui d’un iPad par exemple.

Un écran transflectif qui peut dérouter.

Beaucoup de personnes s’attendaient à l’absence de reflets, comme pour les écrans à encre électronique. Il n’en est rien. Il faut installer un film matifiant pour éviter une partie des reflets, apparemment très compliqué à poser, et pas si efficace que ça. Certains estiment qu’on atténue les reflets d’à peu près 30%. On voyait déjà ces reflets lors des premières vidéos lors du CES 2010 ou sur la photo prise par le site Slashgear à gauche.

Ils n’ont pas disparu par magie….

Le film a tendance à rendre l’image moins lumineuse et colorée, alors que l’écran est déjà assez peu lumineux.

Enfin, certains pensaient que l’écran Pixel Qi proposait la couleur, alors que les couleurs qui apparaissent sont particulièrement fades, voire inexistantes, ce qui est normal par rapport à  la technologie employée.

Pourtant, la vidéo ci-dessous me semble montrer que l’écran se comporte bien en extérieur. Tout dépend donc, manifestement, de ce que chacun s’est imaginé concernant l’écran.

 

 

Dernier point, l’écran Pixel Qi est beaucoup moins efficace que l’encre électronique s’il n’est pas en plein soleil.

C’est peut-être là qu’il était difficile de s’y attendre. Toutes les démos étaient faites en plein soleil, et c’est là que l’appareil donne son plein potentiel. Mais en luminosité moyenne ou faible, le rendu est assez moyen. Il faut préciser que le capteur de luminosité ambiante est là pour adapter le rétro-éclairage.

L’écran Pixel Qi tire son affichage de la lumière ambiante, contrairement aux écrans à encre électronique. Voilà pourquoi l’utiliser en intérieur n’est pas bien adapté.

En réalité, l’écran fonctionne très bien…

En réalité, l’écran fait ce qu’il annonçait. Il permet bien de passer d’un mode avec rétro-éclairage à un mode sans rétro-éclairage. C’est une révolution que de pouvoir utiliser sa tablette en extérieur. Mais cette technologie peut ne pas convenir à tout le monde.

Les vidéos de Pixel Qi auparavant ont toujours été faites dans des salons ou en extérieur, dans des conditions de luminosité plutôt intenses. L’écran Pixel Qi n’a jamais été présenté comme le roi de la couleur, et l’écran LCD est, il est vrai, un peu en retrait par rapport à un écran LCD normal.

Les premiers servis sont comme souvent les premiers vrais testeurs. C’est maintenant que chacun pourra estimer réellement si la tablette lui plait, et si l’écran Pixel Qi est un compromis acceptable (je rappelle qu’une version existe aussi sans cet écran).

Des avis très positifs malgré tout.

Les déceptions de certains concernant l’écran ne doivent pas faire oublier que l’appareil plaît beaucoup.

Prise en mains, look, finitions, audio, vidéo, charge, réactivité…..on ne trouve finalement des critiques que sur la qualité de la caméra-webcam, sur l’interface utilisateur maison (eden), et sur la visualisation des vidéos en HD. Et dans les deux derniers cas, tout cela devrait être résolu par des mises à jour.

Un de ses gros points forts semble être la puissance de son processeur. La vidéo qui suit montre une utilisation « jeux vidéo ». Même avec 4 jeux lancés, elle est hyper-réactive, et très satisfaisante.


Au final, cette première vague de livraison va permettre de sortir de l’imaginaire autour de ce produit pour entrer dans la réalité.

La vraie question est maintenant de savoir si les avis, tests, vidéos qui paraîtront dans les prochains jours donneront envie à ceux qui avaient choisi d’attendre de passer commande.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *