Où en est le livre numérique en Chine ?

Le plus grand marché du monde passe aussi au numérique..

Selon les chiffres d’un sondage réalisé en Chine, cette année aura été elle aussi celle du véritable démarrage des ebooks en Chine avec un nombre de plus en plus important d’adeptes de la lecture numérique. Contrairement à chez nous, le prix d’un livre en téléchargement est inférieur à ce que les utilisateurs sont prêts à payer.

La consommation du livre numérique en Chine

Les chiffres du sondage sont intéressants à plus d’un titre, et tirés d’un sondage dont les résultats ont été publiés sur le site Xinhuanet. Le site Actualitté a mis en lumière ces chiffres dès ce matin :

Les adultes ont lu six cent treize millions de livres numériques en 2010. Si la vente des livres électroniques est en constante augmentation au pays du thé, seulement 16,4 % des lecteurs achètent la version imprimée.

C’est ce que révèle un récent sondage de l’Académie de la Presse et de la Publication de Chine, mené auprès de 19 000 personnes, dans cinquante et une villes de vingt-neuf régions provinciales chinoises…

Lire la suite sur Actualitté

La lecture numérique : smartphones avant tout

Le sondage vient d’ailleurs confirmer l’information selon laquelle en Chine, le Boom du livre numérique a avant tout lieu sur les smartphones, quelque chose que nous n’aurions pas imaginé il y a quelques années.

Ce Boom du livre numérique sur smartphone a d’ailleurs lieu aussi au Japon. Une des explications est d’ailleurs l’idéogramme, une manière d’écrire commune au Japon et à la Chine et qui permet de transmettre plus d’informations dans un plus petit espace, ce qui rend la lecture sur smartphone moins contraignante que chez nous.

J’en ai d’ailleurs parlé plus en détails dans le billet « La Chine accro à la lecture sur smartphone » .

Problématique du papier et prix du livre numérique

Le président Chinois lui-même a insisté sur le fait que ce développement rapide du livre numérique posait un véritable défi au livre papier qui devait s’adapter pour mieux répondre aux demandes du consommateur.

Mais comment lutter contre un livre numérique qui vendu très peu cher en Chine : 0,2 $ en moyenne ? Le prix est d’ailleurs d’autant plus étonnant que les utilisateurs interrogés seraient prêts à payer presque 3 x plus cher pour accéder aux mêmes ouvrages.

La problématique du prix est donc totalement différente de celle française où au contraire presque personne n’est prêt à payer le prix actuellement demandé pour les livres numériques, soit un peu moins cher que la version papier.

Des ventes de readers en baisse au 1er trimestre…

Les ventes d’appareils de lecture sont un bon indicateur. Selon les chiffres du site Digitimes sortis aujourd’hui, les eReaders ont au premier trimestre 2011 subi une baisse de 7,41% par rapport à l’année dernière, malgré une augmentation des ventes de 13,41 % sur l’année.

Il faut donc relativiser ces chiffres, même si je pense qu’il faut aussi prendre en compte l’arrivée imminente de la couleur et de lecteurs plus puissants, et voir quel impact cette nouvelle génération de lecteurs aura sur le marché.

C’est Hanvon, le leader Chinois, avec 53% des parts de marché (pour info, Amazon ne représente en Chine que 3% du marché), qui domine le sujet, mais qui a aussi subi la baisse la plus importante lors de ce premier trimestre avec 22,7% de baisse pour atteindre 149.000 appareils vendus.

Cela est du en partie à la concurrence croissante des tablettes, une concurrence qui devrait encore s’amplifier. Pour l’instant, la lecture sur appareils de lecture ne représente en effet que 3,9% des pratiques, contre 18% pour la consultation sur ordinateur et 23% pour le smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *