Tablette Apple : le début d’une guerre sans merci pour le contrôle de l’ebook !

Google prépare une énorme offensive avec Google éditions, et des partenariats comme celui passé avec Samsung et ses lecteurs qui permettront d’accéder directement aux livres proposés par Google.

Le gratuit sur une immense partie de l’offre (qu’il numérise depuis des années) sera le point fort de Google.

.

Amazon et son Kindle ne sont plus à présenter, mais accélèrent le rythme des innovations, et surtout essaient d’imposer leur modèle économique d’ebooks à 9,99 $ ou moins.

Des partenariats avec les éditeurs et l’ouverture du catalogue aux auteurs devraient permettre d’accélerer le rythme.

Et Amazon a annoncé en quelques semaines une véritable batterie de nouveautés, parfois très intéressantes, comme la création d’un appstore Kindle, et le changement des conditions de rémunération des auteurs. On sent bien qu’il a de la ressource pour faire face à la stratégie des autres géants.

Et c’est maintenant au tour d’Apple d’arriver avec un modèle économique dérivé de l’itunes, avec l’idée de créer un prix unique du livre avec une offre dont la rumeur dit qu’elle consisterait à proposer les Best-sellers à 12,99 $€, les nouveautés à 14,99 $, et les autres à 9,99 $ .

Avec cette stratégie très « Apple », basée sur le duo appareil haut de gamme au superbe design (l’objet qu’on rêve tous d’avoir) couplé à une offre de contenus séduisante (itunes, appstore), nulle doute qu’Apple pourrait frapper une fois de plus très fort.

Personne n’a resisté à l’ipod, ni à l’iphone. Les chances de réussite pour la domination de ce secteur ne sont donc pas nulles.

Si la guerre des prix rend l’offre Kindle plus attrayante pour l’instant que celle d’Apple pour les consommateurs comme pour les auteurs,combien de temps Amazon pourra tenir cette stratégie qui consiste à financer les ventes de sa poche ? En effet, certains ebooks vendus 9,99 $ permettent à leurs auteurs de toucher plus, la différence étant payée par Amazon. De plus, l’achat du Kindle ne permet que de lire des ebooks (pour l’instant), alors que la tablette serait multifonctions….

Quoi qu’il en soit, la sortie de la tablette Apple sonne comme un gong pour la concurrence, et lance définitivement la course à la domination du marché des ebooks, ainsi que le développement d’un marché grand public…..la guerre des prix, des partenariats et des services ne fait que commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *