Test des lecteurs Icarus Reader Go et Sense

Deux modèles très différents…

Le site Hightech-planet m’a permis de tester deux lecteurs de la marque Icarus, un acteur un peu moins connu que les géants du secteur. J’ai donc testé pour vous le Icarus Reader Go, proposé à 142 euros actuellement, et le Icarus Reader Sense, proposé à 206 euros. J’ai pu garder les lecteurs plusieurs jours avec moi. Bilan des opérations…

1er contact avec les lecteurs

La première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque j’ai ouvert les boîtes, c’est que les deux lecteurs étaient plutôt jolis, et assez légers, bien que cette légéreté à un prix : beaucoup de plastique. Pour autant, les finitions ne sont pas mauvaises.

Pour la prise en mains, avantage au Reader Sense, moins glissant. En tout cas s’il s’agit de simplement le tenir en mains. Car en utilisation, le reader sense a un inconvénient pour l’utilisateur que je suis : j’aime bien tenir mon reader à une seule main. Et là, les touches physiques de navigation (qui ont le mérite d’exister, il faut le noter), sont à droite.

Comme j’utilise le reader plutôt de la main gauche, celle-ci a naturellement adopté la version Go.

L’écran et le comportement en extérieur

Les deux appareils utilisent deux technologies d’écran différentes : pour le reader Go, ce sera un écran E-Ink, alors que c’est un écran SiPix pour le Reader Sense.

La comparaison sur la photo ci-dessous donne un résultat sans appel : avantage à l’écran E-Ink.

Je n’avais jamais eu l’occasion de passer plusieurs jours avec les deux écrans en même temps. J’ai donc testé le passage d’un écran à l’autre, après de longues minutes de lecture : et du coup j’ai utilisé surtout le reader Go, tant la différence était pour moi flagrante.

Le besoin de « nettoyer » régulièrement l’écran gâche aussi un peu le plaisir, pour tout dire.

Pour ce qui est du comportement en extérieur, le Reader Sense ne provoque pas de reflets en extérieur, malgré sa surcouche tactile.

Pour la note globale sur l’écran, avantage très net à l’Icarus Go. Le but n’étant pas de comparer les deux appareils, il faut ajouter que l’écran de l’Icarus Sense n’est pas rédhibitoire, mais vraiment trop gris à mon goût.

La lecture elle-même.

Les pages tournent assez vite sur le Reader Go, ce qui a été une plutôt bonne surprise. C’est plus lent pour le Sense, et même si le temps d’attente est supportable, je trouve cela trop lent à l’usage.

Deux bons points pour le reader Sense : la possibilité de passer en plein écran (masquer les icones de navigation), défaut qui a été reproché au FnacBook, et l’interface tactile, qui réagit très bien et à chaque fois.

Les deux readers prennent en charge la lecture des PDF. Zoom obligatoire bien sûr, sauf en mode paysage pour ceux qui ont des bons yeux.

L’interface utilisateur

A gauche : Icarus Reader Go / A droite Icarus Reader Sense

L’interface du Reader Go est minimaliste, ce qui me convient bien. Le Reader sense propose une interface avec des icones très grands, idéale pour une interface tactile et plutôt bien conçue, mais qui donne un aspect un peu « jouet » à l’appareil.

Mais dans les deux cas, la navigation est simple et efficace, avec de nombreux paramétrages possibles pour l’interface dans Sense.

Le navigateur internet

Celui-ci n’est disponible que sur le reader Sense. Après le temps nécessaire à la configuration, temps où on apprécierait une réactivité supérieure, tout fonctionne parfaitement.

Le navigateur est basique, simple et efficace. Il est possible d’accéder à des sites pré-intégrés ou d’entrer ses propres adresses. C’est donc un bon point pour ceux qui en ont l’utilité. En ce qui me concerne, j’ai une aversion particulière pour la navigation sur écran à encre électronique (sûrement pas assez patient pour ça).

Bilan concernant le Icarus Reader Go

Je trouve cet appareil plutôt sympathique, et son prix de 142 euros (en boutique ici) le rend plutôt intéressant pour un appareil d’entrée de gamme.

Un bon écran, des touches de navigation bien placées, et une bonne réactivité, c’est à dire ce que je demande personnellement à un lecteur à encre électronique m’ont fait l’apprécier plus que je ne l’aurais imaginé.

Mais à mon avis, encore quelques optimisations au niveau logiciel, par exemple pour le passage intempestif en mode paysage (sur la photo) et un petit effort supplémentaire sur le prix en ferait un appareil plus intéressant encore.

Les plus du Reader Go

  • L’écran E-Ink, bien sûr,
  • Le changement des pages rapide,
  • Les boutons, bien placés et intuitifs,
  • Un look agréable
  • Un prix très bas
  • La légèreté
  • Le prix

Les moins du Reader Go

  • Glisse facilement des main,
  • Auto-rotation un peu capricieuse,
  • Une interface en Français qui mériterait des corrections,
  • On aurait apprécié un chargeur secteur (rechargeable par USB).

Bilan concernant le Icarus Reader Sense

Pour ce qui est du Sense par contre, je suis beaucoup moins séduit. Malgré un écran tactile réactif, une bonne visibilité en extérieur, ou la possibilité de masquer le menu, l’appareil est très vite retourné dans sa boîte au profit du Reader Go, qui ne me quittait plus.

Pour dire les choses simplement, je n’ai pas trouvé ni cette simplicité ni cette qualité visuelle que j’apprécie sur cet appareil et qui me font aimer un reader. Le lecteur n’est en soi pas mauvais, mais l’écran SiPix gâche à mon avis le tout, comme sur beaucoup de lecteurs actuels.

Le Icarus Reader Sense est disponible en boutique ici pour 206 euros.

Les plus du Reader Sense

  • Un tactile efficace que je n’ai jamais pris à défaut,
  • Un chargeur et une housse sont offerts avec le reader,
  • Pas de reflets en extérieur malgré la surcouche tactile,
  • Possibilité de lire en plein écran,
  • Une bonne prise en mains,
  • Légèreté de l’appareil.

Les moins du Reader Sense

  • Fonctionnalités et navigation par toujours très clairs,
  • Ecran trop gris (comparé à l’écran E-Ink du reader Go),
  • Lenteur d’affichage comparé au modèle Go,
Merci encore à Hightech-planet pour m’avoir prêté le matériel et d’avoir eu la patience d’attendre qu’il fasse assez beau pour que je puisse prendre quelques photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *