Test du sony reader prs-505 à la fnac

Voilà, je vous l’avais promis, et c’est fait :

je suis allé à la FNAC et j’ai testé le lecteur d’ebook proposé en exclusivité par le FNAC : l’ebook reader sony PRS-505.

Ce que j’en ai pensé ? humm….

Pour vous donner une idée, j’ai présenté la suite de ce post comme si vous le lisiez sur le sony reader: couleurs du texte, formatage, j’ai essayé d’être au plus près de la réalité, dans la mesure du possible ! Essayez de le lire jusqu’au bout, et vous comprendrez parfaitement ce que j’ai pu ressentir en découvrant l’encre électronique. Et le Sony Reader n’y est pour rien….

Tout d’abord, j’ai mis presque 20 minutes à trouver le fameux sony PRS-505. Après un bref passage rayon livres, je me suis naturellement dirigé au rayon des ordinateurs, appareils photos, camescopes….et toujours rien. Finalement, j’ai trouvé le sony prs-505, complètement caché au détour d’une pile de livres. Aucune présentation, aucune mise en valeur, et le fameux sony reader était présenté sous une coque en plastique laissant l’accès aux boutons et à l’écran. Drôle de manière de promouvoir un produit nouveau et « prometteur », en tout cas dans ce magasin (on peut supposer que d’autres font une véritable promotion).

Etonnant que la fnac que j’ai visitée n’ait finalement pas de plus grandes ambitions pour ce lecteur, juste avant noël….à moins que cela ne vienne en décembre.

Passons au lecteur. Le sony reader ne semble pas allumé, mais on peut voir un texte sur l’écran. Je pense qu’il y a un film plastique, comme sur les téléphones, GPS ou PDA …mais a y regarder de plus près…..il est en fait bien allumé : je viens simplement de me faire avoir par l’encre électronique : impossible de mieux démarrer. Et quelque soit l’angle sous lequel on regarde, le texte est bien visible. Encore un bon point. Mais pour être honnête, mon bonheur s’arrêtera là.

Une fois la surprise passée, et à peine 3 pages lues, je m’ennuie. Certes, ce n’est pas sensé être une console de jeux, mais quand même, la présentation, le formatage sont très tristes à mon goût, et le côté gris foncé sur gris clair est pour le moins tristounet. Je regrette l’écran lumineux de mon portable, sensé me fatiguer à la lecture et sur lequel je lis jusqu’à 10 heures par jour sans la moindre fatigue grâce à un bon réglage de la luminosité. Peut-être sentirais-je la différence à l’usage ? Mais lire longtemps sur cet appareil serait honnêtement une vraie punition pour moi.

Côté ergonomie, une fois compris le fonctionnement, c’est frustrant : changer de page avec un bouton, sans défilement, m’ennuie au plus haut point. Dix fois au moins, j’essaie de naviguer à l’écran. Un écran tactile serait naturel (l’habitude de tourner les pages ?), et son absence se fait vraiment ressentir rapidement.

J’apprécierais aussi de pouvoir faire défiler le texte, ainsi qu’un écran plus grand, et surtout plus lumineux. Finalement, le côté « non lumineux » repose peut-être les yeux, mais ennuie tout autant. Alors que j’ai l’impression que les livres modernisent en permanence leur apparence, on dirait que l’encre éléctronique nous ramène des années en arrière.

Au bout de 10 mn, je suis parti, réellement déçu.

Et quand on sait qu’à peine sorti, le nouveau modèle de SONY le PSR-700 sort lui aussi, avec rétroéclairage, mais aussi l’écran tactile et sûrement d’autres améliorations, cela confirme une chose : les lecteurs vont évoluer très vite dans les 2 à 3 ans qui viennent, et les premiers qui auront ces modèles auront rapidement une antiquité entre les mains.

Bref, désolé pour les enthousiastes, mais j’ai vraiment la sensation que le grand boom imaginé n’aura pas lieu cette fois-ci. Le produit aura du mal à concurrencer le livre avec les arguments actuels. Mais c’est peut-être le début d’un nouvel appareil auquel nous allons nous habituer, comme les premiers portables à leur époque.

Bref, pour l’instant, lire sur ce genre d’appareil me fait penser à la lecture sur une édition papier bon marché. Vous savez : triste, gris, mal formaté…

Et sony n’y est pour rien : kindle (voir post précédent) ou les autres marques ne proposeront pas une meilleure présentation avec l’encre électronique actuelle et les formats actuels, et seront peut-être moins ouverts à d’autres formats que le modèle sony.

Si vous avez réussi à lire cet article jusqu’au bout, sans être lassé par la présentation au bout de l’équivalent de 3 pages, alors le sony reader psr-505 et plus généralement les lecteurs d’ebooks à encre électronique sont peut-être faits pour vous. Pour en savoir plus, tapez « PRS-505″ sur youtube, il y a des vidéos qui vous montreront l’appareil en fonctionnement.

Et d’ici là, promis, je ne vous écrirai plus de posts version encre électronique….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *