Vers des abonnements pour le livre numérique ?

Loin d’être impossible, la formule existe déjà !

Alors que le débat sur le prix du livre numérique n’en finit plus, que les grands éditeurs semblent trouver que les attentes des lecteurs en termes de prix sont irréalistes, d’autres proposent déjà, et depuis un certain temps, une autre approche. C’est le cas bien particulier de publie.net, qui propose deux abonnements « illimités ».

L’offre d’abonnement publie.net

Publie.net propose deux offres, en partenariat avec immateriel.fr .

la première offre (ici) est un abonnement pour 65 euros par an, et qui donne accès à une « liseuse en ligne » qui permet de lire l’intégralité des ouvrages du catalogue. Il est ainsi possible de feuilleter au format ePub ou PDF l’ensemble des ouvrages du catalogue, quel que soit l’appareil que l’on utilise (pour peu qu’il soit connecté à Internet bien entendu), mais pas de les télécharger.

La deuxième offre (ici) propose pour 30 euros de plus non seulement de pouvoir visionner, mais aussi télécharger n’importe quel ebook du catalogue. L’abonnement n’est par contre pas, comme pour le 1er forfait, disponible en paiement mensuel, mais uniquement à l’année. A noter qu’elle est aussi utilisable sur iPad.

Les deux offres reposent sur un abonnement annuel.

A rappeler aussi: Publie.net a fixé depuis un certain temps un principe de prix maximal de 3,49 euros sur l’ensemble des ouvrages de son catalogue, et que les fichiers sont proposés sans DRM.

Côté rémunération des auteurs, voici comment cela fonctionne :

selon le contrat auteurs de publie.net, 30% de la recette globale des abonnements – particuliers et bibliothèques –, est reversée aux auteurs selon péréquation des pages lues, comptes clos au 30 juin.

Pourrait-on imaginer d’autres offres de ce type ?

Publie.net l’a fait, alors pourquoi pas d’autres ? Mais il y a quand même quelques contraintes, car il faut des structures qui ont quand même un minimum de catalogue à proposer, des frais réduits, et des auteurs qui veulent jouer le jeu.

Mais ce genre d’offre pourrait aussi intéresser de plus grosses entreprises comme Amazon, Apple ou Barnes & Noble, et dont le point commun est de posséder des plateformes d’auto-édition.

On sait que beaucoup d’auteurs s’y inscrivent, et cela pourrait donner des idées dans ce sens.

Reste à savoir si ce concept peut être aussi rentable que la vente à l’unité, ce qui ne doit pas être simple …

Ce modèle est-il l’avenir ? Sera t-il un modèle alternatif pour découvrir de nouveaux auteurs ? Pourrait-il un jour concerner l’ensemble de la production ? Plus de questions que de réponses…

Mais une chose est sûre : avec un abonnement comme celui de publie.net, qui propose pour moins de 8 euros par mois (95 €/an TTC) de pouvoir lire et télécharger tous les ebooks d’un catalogue, la notion d’offre légale et attractive prend tout son sens…

.

Source : Le tiers livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *