Y aura t’il de la publicité dans les ebooks Google ?

Pas dedans, mais peut-être dessous…

Un programme de rémunération des éditeurs de Google livres (qui utilise les publicités textuelles) permet de placer des publicités sous les pages numérisées. Si ce programme est conservé pour les ebooks, il ouvrira la voie à la publicité dans les ebooks de Google.


Rémunération par la publicité : un argument de poids pour les éditeurs

Google livres intègrera l’offre d’ebooks de Google sous peu. Les éditeurs qui ont un compte Google Livres peuvent gagner de l’argent en acceptant de la publicité sous leurs pages numérisées. Avec l’arrivée des ebooks consultables directement depuis le navigateur, et si cette possibilité était laissée, la publicité « dans » les ebooks ne serait plus une théorie.

Extrait tiré du site de Google Livres qui s’adresse aux éditeurs : « Quand un utilisateur consulte une page numérisée de votre livre, la technologie de Google « lit » celle-ci et ajoute des annonces textuelles ciblées en fonction du contenu des pages de votre livre. Et lorsque les internautes cliquent sur ces annonces, Google vous rémunère. Les annonces contextuelles constituent un complément à votre ouvrage et sont synonymes de gains supplémentaires. »


Image : Google


Alors que la clé pour convaincre les éditeurs est bien sûr le porte-monnaie, la possibilité de partager les revenus de la publicité avec Google est une vraie promesse, même si Google ne dit pas exactement dans quelle proportion les revenus seront partagés.

Une inquiétude pour les lecteurs…

De la publicité dans les ebooks ? Non, mais sous les ebooks, à côté, ou au dessus, rien de plus simple lorsqu’on a une interface Web, comme celle que propose désormais Google Ebooks.

Il faut garder à l’esprit que la fortune de Google s’est faite en créant ou en facilitant la création de nouvelles pages web dans lesquelles Google insère ses publicités. Voilà pourquoi Google aime tant que vous fabriquiez du contenu et vous aide en vous donnant des outils gratuits pour le faire.

Mais Google crée aussi ses propres pages. La numérisation de livres peut donc être considérée comme un moyen parmi d’autres de créer des millions de nouvelles pages sur lesquelles il sera ensuite possible de proposer de la publicité.

L’ebook est en effet le support publicitaire idéal : chaque page scannée devient une page internet, sur laquelle il est possible d’insérer des publicités diverses, pendant de longues périodes. En plus, les robots de Google sont capables de « lire » le texte pour adapter les publicités, ce qui rend ces publicités plus efficaces, et donc plus rentables.

En conclusion, comment croire que tout cela est le fruit du hasard ? Comment imaginer que Google ne voudra pas intégrer de la publicité sur ces pages ?

Mais la vraie question concerne selon moi le sort des ebooks payants dans ce modèle…seront-ils aussi concernés ? Google peut-il proposer aux éditeurs de gagner plus en intégrant de la publicité ? Ou va t’il, comme certains le pensent, proposer à terme un modèle mixte financé en partie par la publicité ?

Il y a pour l’instant plus de questions que de réponses….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *