Android market : très peu de tablettes compatibles


C’est un calcul que beaucoup commencent à faire: pourquoi ne pas acheter une tablette android et accéder à tous les catalogues des grands acteurs de l’ebook ? Après tout, tous ont développé une application pour l’android market (sauf iBooks d’Apple)…

Un bon raisonnement, certes (surtout pour les lecteurs anglophones quand même), mais qui concerne au final très peu de tablettes. Il vaut mieux donc faire attention avant de se retrouver avec une tablette qui ne donnera accès qu’à quelques applications maison.

Android : un système d’exploitation et un magasin d’applications.

Le système d’exploitation android est le système qui va être le plus utilisé sur les tablettes tactiles. Comme tout système d’exploitation, il permet de naviguer, et d’exploiter la tablette.

Autre aspect, l’android market. Déjà très présent sur de très nombreux Smartphones, c’est l’équivalent de l’app store d’Apple.

Voilà pourquoi dans la tête de la plupart des gens, acheter une tablette sous android signifie automatiquement accéder à l’android market. Or, c’est loin, très loin d’être le cas !

Quelques tablettes seulement y ont accès à ce jour !

Seules quelques tablettes à ce jour ont accès à l’android market. Une des raisons principales est que l’android market ne peut être utilisé que sur des tablettes d’une taille inférieure à 7 pouces. Exit donc la tablette Adam (au moins pour l’instant), et de manière générale toutes les tablettes de la taille de l’ipad.

D’autres raisons tiennent aussi aux spécifications techniques demandées par Google pour donner accès à l’android market. Bref les grandes tablettes ou les petites qui ne répondent pas aux exigences de qualité de Google n’ont pas accès à l’android market.

On ne sait pas encore bien quels sont les projets de Google en termes de tablettes, mais le fait que beaucoup de tablettes soient équipées du système android ne signifie donc pas qu’elles peuvent accéder à l’android market. Il faut en effet des spécifications précises (dont téléphonie, GPS, et taille inférieure à 7 pouces…) pour qu’une tablette soit acceptée.

Les plus grandes tablettes pouvant utiliser l’android market font donc 7 pouces, et ont GPS et téléphonie integrée. Voilà pourquoi la dernière tablette sortie, la Galaxy Tab, le permet. Voilà aussi pourquoi la Dell Streak le permet. Mais d’autres tablettes, parfois dans les bonnes dimensions, n’y ont pas accès, alors que la Google TV pourra y accéder mais fera plus de 7 pouces, n’aura pas de GPS ni de fonction téléphone (!).


On pense par exemple c’est souvent à tort que les tablettes Archos intègrent l’android market. En réalité, elles intègrent certaines applications issues de l’android market, qui ont été développé spécialement. Le magasin d’applications d’archos s’appelle d’ailleurs l’App Lib. Mais cela donne un choix très limité.

Même là, ce n’est pas suffisant !

Une solution de secours qui n’en est pas une.

On entend souvent sur les forums qu’il y a une application spéciale que je ne citerai pas, et qui permet d’accéder à l’android market, même quand cela n’est pas permis. C’est certes utile pour des tablettes ayant de petits écrans, et pas accès à l’android market. Par contre, sur les tablettes de 10 pouces, utiliser ce système donnera un résultat affreux. Selon Google, les applications fonctionnent mal lorsque sont utilisés par une tablette qui n’est pas prévue pour utiliser l’android market.

Ce n’est donc pas une véritable solution !

Que nous prépare Google ?

Google a déjà annoncé que des prochaines versions de l’android market seront optimisées et adaptées pour permettre une utilisation sur les différentes tablettes de demain.

Et avec la guerre qui fait rage entre Google et Apple, nul doute que Google travaille très dur sur ce point.

On peut donc raisonnablement penser que l’android market futur sera compatible avec plusieurs résolutions, mais dans certaines limites.

On sait aussi qu’il est recommandé aux développeurs d’adapter leurs applications aux différentes résolutions qui seront proposées en suivant les consignes de Google.

Pour ce qui nous concerne ici, normalement, il n’y a pas d’inquiétude à avoir : les développeurs d’applications de lecture des grands de l’ebook ont les équipes et les moyens pour développer leurs applications dans toutes les résolutions voulues. Cela ne devrait donc poser de problèmes que pour les applications très amateures.

Pourquoi c’est important ?

Demain, toute personne qui aura accès à l’android market sur sa tablette pourra accéder à l’ensemble des plates-formes d’ebooks. Et si aujourd’hui cela concerne surtout les plates-formes américaines, demain, lorsque les catalogues français ou francophones proposeront de véritables offres structurées, elles proposeront certainement une application pour l’android market, qui grapille de plus en plus de parts de marché sur l’App Store.

Ceux qui voudront demain lire sur tablettes, et ne comptent pas acheter un iPad, devront vérifier avec soin que la tablette permet d’accéder à l’androïd Market, pour peu que les applications et les contenus l’intéressent.





Facebook

You and one other like this.One person likes this. Sign Up to see what your friends like.



Laisser un commentaire