Kindle ou Nook 2 : Qui a la meilleure autonomie ?

Tout dépend des méthodes de calcul…ou pas !

Alors qu’avant-hier, la sortie du Nook Simple Touch Reader marquait les esprits en annonçant une autonomie record de 2 mois, atteindre cette autonomie nécessite de n’utiliser le reader qu’une demi-heure par jour. Amazon a aussitôt mis à jour sa fiche produit. Entre méthodes de calcul et communication, où se situe la vérité ?

Acte 1 : Barnes & Noble annonce deux mois d’autonomie

Nook annonce une autonomie de 2 mois pour son tout nouveau reader lors de sa sortie. C’est le double de l’autonomie annoncée du tout aussi nouveau Kobo eReader Touch Edition. Mais les journalistes apprendront rapidement qu’il faut pour cela n’utiliser le reader qu’une demie-heure par jour. Aussitôt, on pense à cette habitude des géants du secteurs de faire dire aux chiffres ce qu’ils veulent…

Acte 2 : Amazon modifie sa fiche produit et annonce la même chose.

Amazon met « discrètement » à jour sa fiche produit et parle d’une autonomie de 1 mois pour 1 heure d’utilisation par jour, et d’une autonomie de 2 mois pour une utilisation d’1/2 heure par jour.

Après tout, si Barnes & Noble a utilisé des méthodes de calcul différentes, autant utiliser les mêmes méthodes et montrer que les autonomies sont similaires. Sauf que…

Acte 3 : Barnes & Noble réaffirme la supériorité de l’autonomie de son nouveau reader

Barnes & Noble a réagi, par la voix de Jamie Iannonce, qui s’occupe de la branche produits numériques chez Barnes & Noble :

Traduction du texte original :

« Avec plus de 2 mois d’autonomie avec une charge, le nouveau Nook propose la plus grande autonomie du marché, et des performances supérieures au Kindle 3. Dans nos tests comparatifs, dans des conditions rigoureusement similaires, l’utilisation en continu de l’appareil a démontré une autonomie 2 fois supérieure à celle du Kindle.

En lisant une page à la minute, la batterie du nouveau Nook tient 150 heures là où celle du Kindle, utilisant le même rythme de changement de page, tient seulement 56 heures (les deux Wi-fi éteint). Nous avons aussi réalisé des tests de changement de page en continu ainsi qu’un test en changeant de page chaque seconde, et le nouveau Nook permet de tourner plus de 25.000 pages. »

Voir le texte original ici.

La guerre des communicants de Barnes & Noble contre ceux d’Amazon vient donc de commencer. Il faudra certainement attendre des tests indépendants pour savoir la vérité…

Plus que la question de l’autonomie qui est posée ici, c’est celle de l’importance de la bataille de communication qui va se livrer dans les semaines qui viennent entre les grandes marques de readers. L’enjeu est de taille…

 

Laisser un commentaire