Le Kobo eReader à 150 $, mais pas disponible en France

Kobo est une société Canadienne montante qui ambitionne de devenir un des leaders dans le domaine des ebooks, et qui compte bien attaquer frontalement les Amazon, Apple et autres Google .

L’idée centrale de Kobo est simple : « eReading: anytime. anyplace » !

En clair, Kobo compte rendre la lecture numérique plus simple en permettant au lecteur d’accéder à ses ebooks sur n’importe quel appareil équipé préalablement du logiciel gratuit Kobo. Grâce à un système de synchronisation bien pensé, vous pourrez même reprendre la lecture là où l’avez laissée sur un autre appareil.

Un lecteur d’ebooks Kobo à 150 $

Un reader basique : autant être clair, le reader de Kobo n’est pas une révolution technologique. Pour ce prix là, ne comptez pas avoir ni le tactile, ni un grand écran, ni aucune fonction révolutionnaire. Le Kobo reader a été pensé pour la lecture, et uniquement cela.

L’essentiel est là : prise en charge des formats PDF et ePub, navigation claire sur écran 6 pouces, présence de 1Go de mémoire interne, slot pour mettre une carte SD, intégration du Bluetooth, et prise USB. On regrettera bien sûr l’absence de wifi, mais c’est un détail…

Bien vu : puisque le but est de cibler les purs lecteurs, des efforts particuliers semblent avoir été faits au niveau du logiciel avec des polices lissées, une  lisibilité optimisée, des fonctions sympathiques pour savoir par exemple combien il reste de pages, ainsi qu’une interface utilisateur ultra-soignée, pour permettre une navigation agréable et aisée dans son catalogue.

.

Histoire que vous puissiez en profiter directement, le reader vous sera livré avec 100 titres classiques préchargés. A moins qu’une offre spécifiquement Française sorte un jour, pour l’instant, cela vous sera surtout utile à parfaire votre Anglais.

Correctif au billet précédent

J’ai été apparemment un peu vite en besogne en annonçant la possibilité de commander en France: malgré la réussite de ma précommande qui pourtant indiquait clairement une livraison pour la France et les frais de livraison exacts, ainsi que l’arrêt de la commande au dernier moment,  il semblerait qu’il n’est en fait pas possible de se faire livrer en France. Pour info, mon panier final, livraison comprise, revenait à 163,90 $ (soit 119 €).

C’est le commentaire d’une personne qui a eu confirmation de cette impossibilité par l’entreprise Kobo elle-même dans un email que vous pourrez trouver ci-dessous qui m’a permis de corriger cette erreur rapidement. Désolé donc pour ceux à qui j’ai donné un  faux espoir.

Espérons que tout cela ne soit que temporaire. Il est trop courant que les lecteurs Etrangers n’arrivent pas jusqu’à la France.


Des ebooks à lire depuis n’importe quel appareil…

Le concept de Kobo est génial. L’idée de lire depuis n’importe quel appareil le même ebook est un vrai souffle de liberté à l’ère des restrictions en tout genres qui nous obligent à ne lire que sur tel ou tel appareil.

Petite déception quand même : la réalité pour l’instant est un peu plus modeste qu’il n’y paraît. « Seuls » la majorité des smartphones était pour l’instant concernée (iphone, blackberry, palm pre, androïd), mais pour les PC, MAC, netbooks ou tablettes, lire les ebooks Kobo passe par l’utilisation de adobe digital éditions, un logiciel gratuit de adobe. Bof !

Une solution temporaire….?

Certainement, car la sortie imminente de Kobo pour iPad crée une nouvelle application que Kobo pourrait être tenté de porter sur l’ensemble des plateformes, avec ainsi une application Kobo pour chaque système.


Un concept génial capable de dominer le marché ?

Beaucoup y croient, moi le premier !

L’idée de commencer la lecture sur un appareil, la reprendre sur un autre et la finir encore sur un autre est une idée séduisante;

Elle prend en compte une réalité mal appréhendée par la concurrence : la lecture est pour beaucoup d’entre nous une expérience de plus en plus fragmentée.

Nous lisons par petites séquences le plus souvent, et en mobilité de plus en plus.

En proposant son propre lecteur d’ebooks, Kobo pourrait réussir à créer tout un écosystème pour le lecteur, car il ne faut pas non plus oublier que l’offre de contenus de Kobo est très séduisante.

Bref, Kobo c’est l’avenir, et il faudra surveiller ce challenger de plus en plus ambitieux, capable de venir chasser sur les terres des plus grands, dont il fait désormais partie….


MISE A JOUR DU 1er avril 2010 : la vidéo


Laisser un commentaire