Barnes & Noble vers une stratégie 100% numérique ?

Barnes & Noble pourrait passer plus radicalement au numérique…

Explosion des ventes numériques, rapide baisse des ventes papier, selon certains analystes, Barnes & Noble devrait s’orienter vers une stratégie plus intégralement numérique encore, plus agressive, et se concentrer sur le Nook et le Nook Store…Les magasins tels qu’on les connaît aujourd’hui sont peut-être condamnés…

Aux Etats-Unis, les 2 à 3 ans qui viennent verront une mutation complète de la place du papier et du numérique dans le livre. Fort de son succès, Barnes & Noble, n°1 mondial des libraires, pourrait donc se positionner plus radicalement vers une stratégie de plus en plus numérique…

Une stratégie de transition réussie

Comme on l’a vu avec la faillite de Borders, les problèmes posés par la transition papier-numérique sont parfois dramatiquement concrets outre-atlantique pour ceux qui n’ont pas suffisamment réussi à prendre le virage numérique.

Barnes & Noble est un exemple de transition réussie pour l’instant en réussissant à compenser la baisse des ventes de livres papier avec l’augmentation importante des ventes de livres numériques, domaine dans lequel Barnes & Noble a réussi avec la stratégie Nook, à s’imposer comme un des leaders mondiaux. Nook, Nook Color, applications, espaces de démonstration, catalogue….c’est un véritable succès.

Pour Marc Parrish, de chez Barnes & Noble, les 24 mois prochains verront un changement total de la place de l’ebook sur le marché du livre, avec un renversement des forces et des ventes d’ebooks qui pourraient dépasser les ventes de livres papier. Il y a donc une transition très rapide à effectuer pour le 1er libraire mondial, et l’entreprise en est consciente.

Prendre encore plus le virage numérique ?

Selon l’analyste de Forrester James McQuivey, cité sur « Fortune« , Barnes & Noble pourrait essayer de transférer toute sa puissance de feu dans sa stratégie numérique d’ici 2013, considérée comme l’année de bascule pour le livre numérique.

Il faudrait selon lui passer à la prochaine étape, et aller beaucoup plus loin, en fermant certains magasins, en transformant les autres en espaces numériques, en jouant la carte des « magasins dans les magasins », en réduisant leur surface, etc…mais en tout cas en prenant les devants d’une transition qui sera nécessaire.

Il est certain que l’exemple de Borders doit avoir fait réfléchir Barnes & Noble, qui devra certainement restructurer sa présence en « dur ». Mais en dehors de la transition des boutiques physiques vers le numérique, il faudra aussi continuer à prendre des parts de marché dans le numérique, en se rapprochant encore d’Amazon.

Beaucoup de choses deviennent donc possibles si Barnes & Noble prépare un second virage numérique plus radical encore : de nouveaux appareils (la stratégie « Nook Color » est déjà un succès total), un catalogue toujours plus vaste et varié (on pense au succès de Nook Kids), de nouvelles évolutions au niveau des applications, une stratégie d’extension en dehors des Etats-Unis, et vers l’Europe (comme le préparent déjà Amazon ou Kobo), la mise en avant des espaces de démonstration, etc….

En tout cas, si Barnes & Noble a bien pris  le 1er virage du numérique, il faudra manifestement ne pas rater le second…

Source : Fortune via Teleread
.

Laisser un commentaire