Les tablettes tactiles débarquent dans nos cuisines

Après la « Qooq », la « Table »….

Quel rapport entre une tablette de cuisine et des ebooks ? Apparemment aucun. Mais ce que proposent les tablettes de cuisine est un aperçu de ce que seront les livres de cuisine de demain, qui combineront texte, images, vidéos, internet et outils (liste de courses, etc..).


Après le lancement de la tablette « Qooq » l’année dernière, l’arrivée d’un second modèle montre qu’on est peut-être face à une nouvelle catégorie d’appareils….

La « Qooq » : la première arrivée sur le marché

La première tablette de cuisine se devait bien sûr d’être….française. Elle existe depuis maintenant un peu plus d’un an si ma mémoire est bonne, et propose une tablette relookée (bien sûr), avec des recettes de cuisine sous forme de vidéos, de fiches cuisines, etc…le tout bien sûr proposé par des grands chefs (80 en tout).On parle d’ailleurs de « coach culinaire ».


On trouve énormément de recettes pré-installées dans la Qooq, sous forme de vidéos, de fiches, etc…et il est ensuite possible d’en télécharger d’autres (base de données de 3000 recettes) moyennant un paiement de 1,99 euros pour un jour, 9,90 euros pour un mois, ou 99 euros pour un an.

L’appareil dispose aussi de fonctionnalités pour aider à faire ses courses, d’une radio et d’une station météo, ce qui en fait un appareil multi-fonctions.

Tout d’abord proposée à 349 euros, elle est désormais disponible au prix de 299 euros, avec un mois d’abonnement inclus.

Le site de « Qooq »

La « Table »

Cette toute nouvelle tablette est plutôt design, et propose globalement la même chose que sa concurrente, avec quelques différences, dans le design d’abord, mais aussi au niveau des fonctionnalités, avec l’accès à la télévision et un navigateur internet (toujours bon à prendre). Mais pas la peine de les comparer point par point : c’est le même concept, avec des acteurs différents. Même le prix est identique : 349 euros.

Avec 700 recettes pour démarrer, et de nouvelles recettes régulièrement et…..gratuitement, « La Table » marque un point. Les recettes sont proposées en partenariat avec « L’atelier des chefs », un site qui propose des cours de cuisine avec des chefs.

La publicité apportée à ce site peut expliquer une partie du modèle économique de la tablette, qui pour le prix propose la tablette, et les contenus actuels et futurs, sans aucun abonnement.

Le site de « La table »

Nouvelle catégorie d’appareils et d’ebooks ?

Les tablettes culinaires sont pour l’instant un marché de « niche », qui vise une clientèle plutôt aisée et passionnée de cuisine. En cas de succès, on pourrait bien sûr voir apparaître de nouvelles tablettes culinaires, dont certaines à des prix plus « grand public ».

Et même si, comme je l’explique ci-dessous, les recettes seront visibles sur d’autres supports, les tablettes ont quelques atouts : elles sont esthétiques, sont une belle idée cadeau, et surtout sont parfaitement adaptées à une manipulation en cuisine, avec des projections et les mains sales.

Mais c’est aussi le début de nouvelles manières de consommer les recettes de cuisine. L’atelier des chefs, qui fournit les contenus pour la tablette « La Table », et Qooq online, qui a aussi une version en ligne des recettes, montrent que les créateurs ont un modèle économique basé aussi sur les contenus. On peut donc imaginer qu’il y aura bientôt la possibilité de consulter ces contenus sur d’autres tablettes, via des applications.

C’est ce que proposent déjà les « Vook » (la contraction de Vidéo et Book)  qui ont dans leur catalogue des recettes de cuisine avec une partie texte et une partie vidéo, et ont depuis peu des versions iBooks (j’en parle ici).

Il est donc très probable que l’on s’oriente de plus en plus vers un format où vidéos et texte seront mixés sous forme d’ « ebooks augmentés ». En tout cas, voici un nouveau type de tablette et d’ebook bien Français…

Images : Qooq et « La Table »

Laisser un commentaire