Nouveau Nook: couleur, LCD, et nouveaux usages

Lire sur écran LCD : le 1er libraire du monde y croit…

On attendait (peut-être) une annonce d’envergure et peut-être un écran Mirasol. Finalement Barnes & Noble a choisi de proposer un nouvel appareil, cette fois-ci équipé d’un écran LCD. L’enseigne prouve ainsi qu’elle mise beaucoup sur un nouveau type de lecture…


Un résumé rapide…

Que va t’on pouvoir faire avec le Nook color ?

Lire, bien sûr, mais plus de choses que sur un écran e-paper traditionnel, d’où le choix de cette option par Barnes & Noble.

Au programme : ebooks bien sûr, mais aussi ebooks augmentés, illustrés (Nook Kids par exemple), magazines, presse, blogs, lecture des documents PDF….on voit donc que Barnes & Noble veut diversifier son offre de contenus. Il sera par exemple possible de tester des magazines gratuitement pendant 2 semaines.

Mais il sera aussi possible de jouer , d’écouter de la musique, de créer, lire et éditer des documents Microsoft Office (don Word, Excel et Powerpoint…), et pour finir d’accéder au magasin d’applications maison qui vient de s’ouvrir aux développeurs et qui devrait rapidement proposer certaines des applications déjà proposées sur l’android Market, et apparemment faciles à porter sur le Nook.

Le Nook color n’est pas une évolution, mais un appareil différent

Barnes & Noble ne devrait pas renier son positionnement sur l’e-paper mais au contraire proposer les deux approches pour toucher le public le plus large possible. Cet appareil n’est donc pas un Nook 2, mais un appareil complètement différent, qui vise d’ailleurs un public différent.

Tactile et couleur en font une tablette orientée lecture, plus qu’un eReader traditionnel.

J’imagine assez bien que les deux appareils vont évoluer côte à côte sans être mis en opposition. Le Nook color n’est à ce titre pas une évolution, mais un positionnement aux côtés de leur autre appareil.


Les bons points : plus de contenus et de possibilités.

Une offre de contenus élargie.

Il sera possible de lire des ebooks, mais il sera aussi possible d’accéder à internet, à des magazines, des journaux, des livres augmentés, des ouvrages illustrés comme par exemple des ouvrages pour enfants en profitant pleinement de la couleur.

Et Barnes & Noble propose un catalogue de livres numériques plutôt intéressant de 2 millions de titres.

AliveTouch est une des technologies proposées sur cet appareil pour permettre aux enfants d’accéder à des aventures interactives facilement en utilisant les apports du tactile.

L’appareil devrait donc intéresser des personnes pas exclusivement centrée sur la lecture de livres, et par exemple ayant des enfants.

Ouvert par nature au livre numérique augmenté et aux évolutions futures.

Le livre numérique augmenté intègre multimédia, interactivité et éventuellement internet et réseaux sociaux pour une autre approche de la lecture. C’est l’avenir du livre numérique, au moins en grande partie.

Il est aussi possible d’utiliser des fonctions sociales avancées grâce à l’intégration de Twitter et Facebook, mais aussi grâce à des fonctions sociales à même les livres, qui pourront être annotés, et même partagés (une fonction de prêt de 2 semaines existe et a été récemment copiée par Amazon).

L’appareil proposé par Barnes & Noble sera sur ce point totalement prêt à cette révolution des contenus, mais aussi aux prochaines.

La vidéo ci-dessous montre bien les possibilités offertes par ce genre d’écran et de technologie.

Déception : pas d’écran Mirasol, pas d’android Market, pas de 3G

  • Mirasol ne sera pas de la partie….

Mauvaise nouvelle, l’écran est un LCD. Il fera 7 pouces, sera tactile (capacitif), et proposera une définition de 1024×600 px.

Par contre, ce sera un très bon écran LCD qui utilisera la technologie vividview pour la richesse des couleurs, ainsi que l’IPS (la même technologie que l’écran de l’iPad) pour avoir un angle de vue très important.

L’écran serait même utilisable en extérieur grâce à un revêtement anti-reflets….sur ce point, je demande à voir. Il sera possible de lire 8 heures avec le Wi-fi désactivé.

Selon certaines personnes de Barnes & Noble interrogées sur la raison de l’absence d’un écran LCD nouvelle génération de type Mirasol, ce genre de technologie n’était pas encore prête pour le grand public, d’où le choix de cet écran.

C’est le gros point faible de cet appareil qui aurait pu combiner les avantages des désormais deux lecteurs actuels dans un seul, en ajoutant autonomie, utilisation confortable pour des lectures prolongées ou en extérieur.

  • Android, sans le Market

La machine tourne sous android, en tant que système d’exploitation, mais aura son propre magasin d’applications (un de plus…). C’est donc une nouvelle décevante pour ceux qui espéraient faire tourner leurs applications android et en faire une véritable tablette, à moins bien sûr de prendre des chemins détournés.

Un accès intégral et officiel à l’android Market aurait été sans aucun doute un atout pour les ventes de cet appareil. Mais cela aurait peut-être aussi permis officiellement à la concurrence de s’installer sur la machine via une application.

  • Le Wi-fi mais pas la 3G

L’appareil permettra de se connecter en Wi-fi mais pour l’instant, pas de trace d’une version 3G. Pas essentielle pour certains, la mobilité apportée par la possibilité de se connecter en 3G est pour d’autres un point central. On peut imaginer que la 3G arrivera rapidement si l’appareil est un succès, mais aussi que cela fera peut-être un peu augmenter le prix. Une version Wifi à 199 $ et 3G à 249 $ pourraient alors être le bon choix de prix pour cet appareil.

Conclusion

Au final, voici un appareil qui se positionne entre un eReader et un iPad et qui sera certainement un succès pour peu qu’il soit réactif  en utilisation. L’accès à l’android Market aurait été un vrai plus pour ceux qui y auraient aussi vu une tablette sous android, et donc un concurrent à des appareils du type Samsung Galaxy. Ce ne sera pas le cas.

En tout cas, je pense que ce genre d’appareil a pris en compte quelque chose de fondamental : la lecture est la principale application d’une tablette. Ceux qui ont l’iPad passent leur temps à lire (sur internet, des ebooks, des magazines, la presse…) et une tablette qui se spécialise dans la lecture est bien vue.

Il n’aurait manqué qu’un écran Mirasol et/ou un prix sous la barre des 200 $ pour en faire un succès total.

Il est en tout cas désormais disponible sur le magasin en ligne de Barnes & Noble pour 249 $, et les livraisons commenceront, si tout se passe bien, le 19 Novembre.

Images et source : Barnes & Noble

Laisser un commentaire