Guerre des ebooks (4/7) Amazon : points forts et points faibles

Après avoir parlé dans les 3 billets précedents des lecteurs, des catalogues, des choix de DRM et de formats des principaux acteurs du marché, nous allons nous attarder sur les points forts et faibles de chacun .

1

(MXPPP)

(MXPPP)

Commençons par le leader actuel : AMAZON.

1

Les points forts d’Amazon:

1

  • Le catalogue Amazon

Le catalogue Amazon revendique des dizaines de milliers de titres. La guerre des communiqués sur qui a le plus gros catalogue n’a plus vraiment de sens depuis qu’on y a introduit des centaines de milliers d’ebooks tombés dans le domaine public. Avoir le catalogue Amazon est dans tous les cas largement suffisant pour les besoins de lecture de la grande majorité des gens.

1

  • La puissance financière d’Amazon

Amazon a les moyens de ses ambitions, et était le premier sur le marché des ebooks. Amazon a donc l’expérience et les moyens financiers et le réseau de communication nécessaire pour être le N°1 du secteur.

1

  • Le lecteur Kindle, un succès mérité pour le précurseur

amazon_kindle_dx_official_8-480x480Le Kindle est « LE » lecteur d’ebooks, en tout cas pour le grand public. Et loin de se reposer sur ses Lauriers, le Kindle innove en permanence, et la sortie de Kindle DX ou du Kindle 2 montrent bien la capacité d’Amazon à rester devant la concurrence. Et ceci malgré les énormes progrès de Sony ou encore l’arrivée de lecteurs très prometteurs par exemple chez Irex et Plastic Logic, les 2 choix de Barnes & Nobles pour contrer Amazon.

1

1

1

  • La réputation et l’image positive d’Amazon

Amazon est le n°1 mondial de la vente de livres en ligne. Et la réputation est plutôt très bonne dans le monde entier. Un énorme atout lorsqu’il s’agit de proposer du livre électronique. La crédibilité d’Amazon est à priori acquise.

1

  • L’autonomisation du lecteur envers l’ordinateur

Pour l’instant, seul le Kindle permet de consulter des extraits en ligne et acheter directement depuis le Kindle et sa connexion 3G. Un atout qui, de gadget apparent est devenu un des points forts de Kindle. Plus besoin de connecter le Kindle à son ordinateur….Le Kindle est un outil complet.

1

  • Une stratégie aggressive de prix envers et contre tout

En essayant de « forcer » le prix à 9,99 $, Kindle réussit à séduire les utilisateurs, même si aujourd’hui, ce prix est un prix d’appel bien moins rentable que pour le papier. Le but est-il de mettre la pression sur les éditeurs pour pouvoir ensuite augmenter ses marges ? C’est par contre un vrai problème pour Kindle dans une politique d’implantation en france à cause du « prix unique du livre », cette mesure destinée à protéger l’édition. (Voir cet article de actualitté pour en savoir plus sur cette loi et les problèmes que cela pose à Amazon)

1

Les points faibles d’Amazon:

1

  • La stratégie propriétaire

Sur le Kindle, on ne peut lire qu’Amazon (en termes d’ebooks). C’est le principal point faible d’Amazon, nécessaire pour sa stratégie. Alors que de nouveaux catalogues d’ ebooks  ne tarderont pas à fleurir, proposant des alternatives de lecture intéressantes, etc…..tout cela ne sera pas accessible aux possesseurs de Kindle, à moins d’un changement radical de politique.

1

C’est d’ailleurs sur ce point que les concurrents attaquent en proposant le format ouvert epub. Mais pour l’instant, le fait d’accéder au catalogue Amazon est plutôt perçu comme positif et n’a pas trop d’impact sur les ventes. Amazon, qui n’est jamais à court de bonnes idées, a déjà proposé une application iphone pour son format. Décision vouée à un grand succès quant on sait le poids de l’iphone dans la lecture d’ebooks.

1

  • Le Kindle ne lit pas les fichiers PDF

Le kindle ne lit pas nativement les fichiers .pdf.  Le problème, c’est que la majorité des personnes interrogées aimeraient utiliser leur lecteur d’ebooks pour lire leurs fichiers PDF, que ce soient ou non des ebooks.

1

Heureusement, en cherchant un peu, j’ai peu voir qu’on peut utiliser le service Amazon (expliqué dans le guide du Kindle) pour pouvoir transformer et lire ses fichiers .PDF sur son Kindle. Mais selon les utilisateurs, ce service semble marcher très bien…..ou pas du tout. Autant dire que cela pose un problème. Mais ce problème pourrait être corrigé facilement si la décision était prise d’accepter ce format.

1

  • Amazon « faché » avec google ?

Avec son entrée dans l’open ebook alliance, aux côtés de yahoo et microsoft, Amazon se positionne contre le projet de numérisation géant de Google. Or, la puissance de Google, et sa volonté d’aider les concurrents d’Amazon (ses partenariats avec Sony et Barnes & Nobles) à obtenir des millions d’ebooks en format ouvert pourrait être un vrai danger pour la stratégie Amazon. Tout dépendra bien sûr de ce que Google nous prépare.

1

En conclusion :

1

Amazon a de gros avantages et sait répondre fort à la concurrence. Son image positive, des prix très agressifs et sa puissance de communication en font le leader aujourd’hui. Mais malgré son extension à l’iphone, son format propriétaire, sur lequel repose son modèle économique est une grosse faiblesse à l’heure ou le consommateur veut avoir le choix. Beaucoup de choses devraient se jouer sur ce point dans les mois qui viennent.

1

Florent Taillandier,

Laisser un commentaire