Kindle inaugure la publicité dans les readers

En attendant la publicité dans les ebooks ?

Les premières publicités dans les readers sont là, et c’est Amazon qui lance l’offensive. Il sera désormais possible d’accéder à une version moins chère du Kindle (114 $ au lieu de 139 $) à ceux qui le désirent, en contrepartie de l’insertion d’ « offres spéciales » à certains endroits stratégiques.

Seulement disponible aux Etats-Unis pour l’instant, il est possible de le précommander pour une livraison à partir du 3 mai.

Des publicités seulement à certains endroits

On ne trouvera pas de publicité partout mais seulement sur l’écran de veille ou dans le menu utilisateur. Dans le premier cas, on pourra voir une publicité en bas de page, comme on peut le voir à gauche, et dans d’autres cas, ce sera une publicité en pleine page, à la place de l’écran de veille.

Pour l’instant donc, pas de publicité dans les ebooks, ni en bas de l’écran pendant la lecture. On n’en est donc pas encore à la publicité dans les ebooks.

.

Seulement des « offres spéciales »

Ce ne seront pas des publicités généralistes qui seront proposées mais des offres spéciales qu’on imagine bien ciblées sur les utilisateurs Kindle. Ces offres spéciales des annonceurs seront complémentées d’offres spéciales Amazon avec par exemple des cartes cadeau de 10 ou 20 $, un album MP3 au choix à 1 $, 6 audiolivres pour 6 $, etc…

Il sera possible grâce à un programme appelé Admash de donner son avis sur les publicités, et voter, pour améliorer le « service ».

Le problème pour les annonceurs est que pour l’instant personne ne verra leurs publicités. Beaucoup devraient attendre que les appareils se soient vendus en quantités suffisantes pour avoir une vraie cible à toucher.

Et demain ?

Pour l’instant, on en est au tout début. Le moment est historique car la publicité n’avait pas encore fait son apparition dans les readers. On peut donc imaginer que d’autres fabricants emboîteront le pas d’Amazon.

Mais concernant Amazon, dans quelle direction pourrait aller cette stratégie ?

On pourrait imaginer en cas de succès qu’une simple mise à jour du firmware permette de généraliser cette pratique aux Kindle déjà vendus. Dans ce cas, il serait possible d’activer ou de désactiver le service, et donc de bénéficier ou pas des offres spéciales. Une bonne incitation pourrait être d’insérer des offres d’ebooks gratuits régulièrement.

Mais on peut aussi imaginer que les ebooks eux-mêmes puissent être proposés avec des publicités, comme c’est déjà le cas pour les applications de nos smartphones. Pour l’instant, ce n’est pas le cas, mais ce genre de nouveauté est bien la preuve que ce n’est qu’une question de temps…

Source

Laisser un commentaire