Lire ses ebooks partout avec Ibis reader et Kobo

La lecture d’ebooks sous Ibis reader…une liberté nouvelle.

image : Ibis reader

J’ai créé mon compte sur Ibis reader il y a quelques minutes.

J’ai d’abord cherché l’application à télécharger pour mon téléphone androïd sans succès.

En fait, pas besoin, tout à lieu sur le navigateur. Bon point !

.

Créer un compte est très rapide, et permet ensuite de pouvoir mémoriser ses lectures. Pouvoir tout classer clairement, avec différentes fontions de tri, voilà qui est bien.

Ce que j’ai aimé : pouvoir reprendre sur mon smartphone l’ebook que j’avais commencé à lire, là où je l’avais arrêté sur l’ordinateur, çà, j’adore. On peut dire que cela constitue un véritable progrès.

Et ce progrès, on le doit à Book server, le système derrière Ibis reader, et dont l’objectif n’est ni plus ni moins de vouloir concurrencer Google éditions avec une approche similaire.

Ce que j’ai moins aimé: L’absence de possibilités de modifier la taille des polices ou la largeur de page, sur ordinateur comme sur smartphone. Du coup, tout est trop petit. Contrainte technique ? Bug ? Mal compris quelque chose ? je n’en sais rien….mais chaque utilisateur ayant des attentes différentes, je vous invite à vous faire vous-même votre opinion.

Les contenus : un problème….et ce problème n’est pas propre à Ibis reader, mais à la plupart des offres existantes…..et ici, le choix en Français est limité à 4 pages d’ebooks libres de droit.

Au final, un très bon point quand même à un système que j’utiliserai sûrement dès qu’il y aura de quoi lire. On imagine mal en effet que le catalogue en restera là pour un lecteur avec de si grandes ambitions. En tout cas, je recommande à tous de l’essayer.

C’est ici et c’est gratuit: http://ibisreader.com/

La lecture d’ebooks sous Kobo….on sent qu’il y a du monde derrière.

image : Kobo

Kobo est l’ancien site shortcovers. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ambition est visible. Au premier coup d’oeil, on voit les partenariats , directement mis en avant, et on sait qu’il y aura de quoi lire…

Et Kobo exhibe fièrement les 16 millions de dollars investis par Borders, indigo et redgroup retail.

Le problème avec Kobo , c’est qu’il manque encore des choses, comme la version Française d’un catalogue, et une version androïd de son application.

Rien de grave, mais difficile pour moi de vous dire ce que cela donne. Et comme l’application pour desktop est en fait le logiciel digital éditions de Adobe, je suis resté sur ma faim.

Côté technologie, comme avec Ibis reader, il est possible de lire ce qu’on a acheté sur différents appareils, en poursuivant une lecture commencée sur un autre. Le point fort d’Ibis reader, le plus important,  est donc égalé ici.

Au final Kobo ne fait pas mieux pour l’instant qu’ibis reader pour nous, en France. Mais quand on voit le catalogue mis en place avec l’arrivée de Kobo sur le marché Anglais il y a quelques jours, on se dit que Kobo pourrait réussir un coup de maître s’il arrivait à décider les éditeurs Français. Un pari loin d’être gagné d’avance….mais Kobo a l’air solide sur ce point.

Voici une vidéo montrant l’application sur un smartphone Blackberry.

Rendez-vous à 1mn50 pour voir brièvement le rendu d’une page. Pas de quoi en tirer des conclusions.

Pour en savoir plus, découvrez Kobo.

Lequel est le mieux !

Il est trop tôt pour le dire. J’aime l’idée de n’avoir rien à télécharger pour lire, mais je ne suis pas séduit par le résultat obtenu. Une application(Kobo) fera t’elle mieux ? Ou le rendu de l’epub est-il améliorable ? C’est un point essentiel.

Mais la clé va être dans le catalogue. Ibis reader sera t’il en mesure de proposer un catalogue plus séduisant que Kobo, et Kobo pourra t’il proposer un vrai catalogue en Français ?

Des questions qui seules donneront la réponse, même si il semblerait que les partenariats passés par Kobo lui donnent à ce jour une longueur d’avance….

Mais entre Google éditions qui va arriver avec un concept plus ou moins similaire, et d’autres acteurs qui devraient proposer rapidement la même chose, difficile de savoir de quoi sera fait demain….

Laisser un commentaire