Les concurrents d’iBooks arrivent sur l’iPad

C’est prévu depuis le début : iBooks ne sera pas seul à proposer la lecture sur iPad. Les concurrents d’Apple préparent leurs propres applications pour iPad et comptent bien profiter de la révolution  iPad. En effet, comme pour les applications iPhone, Apple pourrait laisser ses concurrents s’installer sur son terminal.

Ce que préparent les principaux concurrents d’Apple….

  • Kindle : une application pour toutes les tablettes

.

C’est l’actuel leader du marché, et le principal concurrent d’Apple. Amazon a développé non pas une version spécifique pour l’iPad, mais une version pour tablettes. Il ne reste plus qu’à l’utiliser sur iPad.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Kindle a bien travaillé. Plus d’informations dans ce billet dedié : « Kindle pour iPad… » Il ne reste plus qu’à ce que Apple accepte l’application (selon ses conditions, une application qui ressemble trop à une application maison peut être refusée).

.

  • Barnes & Noble : 1 million d’ebooks, journaux et magazines…

.

Le grand libraire américain (une FNAC à l’échelle américaine) a prévu de distribuer aussi ses ebooks sur l’iPad. On sait seulement que l’ebookstore de B&N sera disponible via une application dediée, et qu’un million d’ebooks, magazines et journaux seront accessibles.

Pas trop de détails sur l’application elle-même. Et bien sûr, une fois de plus, il faudra l’approbation de Apple.

;

  • Ibis reader : une « application raccourci » pour être accessible…

.

Ibis reader est aussi révolutionnaire que mal connu. Ce système est un cas à part puisque la visualisation se fait depuis le navigateur.

Le principe d’ibis reader est en effet de ne pas fonctionner à partir d’une application à installer, mais directement en ligne.

Cela permet à la fois de lire son ebook depuis n’importe quel appareil connecté (sympa), et de ne pas risquer de perdre le fichier.

Alors pourquoi une application iPad ? Plus qu’une application, il s’agira d’une optimisation, mais surtout d’un raccourci, afin de permettre l’accès en 1 clic propre aux applications.

.

  • Kobo , fidèle à son crédo, s’invite partout…

.

Kobo est le nouveau nom de shortcovers. J’avais il y a quelques semaines redigé un billet comparatif entre Kobo et iBis reader. En jeu, leur approche commune pour lire sur tout appareil, mais avec une approche « cloud computing » (rien d’installé sur l’appareil) pour Ibis, et une approche logicielle pour Kobo.

Kobo prépare donc aussi son application pour l’iPad, fidèle à son crédo : « lire partout, depuis n’importe quel appareil ».

Le petit plus Kobo : la synchronisation qui permet d’arrêter la lecture à un endroit sur un appareil, et de la reprendre au même endroit sur un autre sera opérationnelle aussi sur l’iPad

D’autres applications à venir…

On attend d’autres acteurs. Je pense notamment à Stanza, mais il y en a d’autres….Reste à voir si tout se passe bien au niveau de leur acceptation par Apple. Il est peu probable qu’Apple décide de refuser les concurrents, mais beaucoup plus que l’implémentation d’iBooks, la solution Apple, soit plus facile d’accès afin de la valoriser par rapport à la concurrence.

Laisser un commentaire