Plastic logic tape fort avec une idée simple : un grand lecteur….

Il suffisait d’y penser, et d’arrêter de complexer face aux iphone et autre « mini-readers » : les gens veulent un vrai lecteur.

C’est plastic logic qui a le mieux compris le consommateur. Il l’a peut-être simplement écouté. Le tout a l’air si fin et le design est si réussi qu’on pourrait crier au génie….

Malgré tout, ce problème de transition entre les pages tristounettes en noir et blanc, propre à l’encre électronique, en fait encore selon moi un prototype de ce que seront les lecteurs dans quelques années, une fois que souplesse et couleur seront venus améliorer cela.

A ce rythme, on pourrait créer un musée du reader dans quelques années. En tout cas, bravo à ce bel effort d’ergonomie réussi.

Laisser un commentaire