Mise à jour du comparatif des lecteurs Kindle-Sony-irex-Plastic Logic

Il n’aura pas fallu longtemps pour que le donne change….après avoir clairement exprimé mon avis sur les faiblesses de l’offre sony face à Plastic Logic et au Kindle DX, l’annonce du Sony reader daily a changé la donne, comme je l’explique dans l’article « sony reprend la main« .

amazon_kindle_dx_official_8-480x480Le dernier lecteur d’Amazon : Le Kindle DX

Le modèle dx, détaillé ici sur ce blog , a beaucoup changé.

Ce grand modèle vient ainsi proposer un agrément de lecture exceptionnel sur un écran format A4. Avec des possibilités de télécharger dans un immense catalogue (celui d’Amazon), le tout depuis n’importe où et sans fil , le Kindle DX vient confirmer l’ambition d’Amazon de rester leader de ce marché.

Mais attention à son format propriétaire qui pourrait le mettre en difficulté à l’heure où les utilisateurs aimeraient pouvoir lire leur produit sur de multiples supports…et utiliser leur support pour lire ce qu’ils veulent.

Plastic Logic, le reader de Barnes & Nobles

plastic_logicLe libraire qui détient désormais le plus gros catalogue d’ebooks au monde a passé un partenariat avec Plastic Logic. Il y a peu inconnu, cet « outsider » pourrait venir semer le trouble, et ne doit pas être sous-estimé.

Une stratégie qui pourrait s’avérer payante si on considère que Plastic Logic, contrairement au Kindle, pourra lire des fichiers qui ne sont pas propriétaires, et que Barnes  & Nobles proposera des contenus utilisables sur n’importe quel lecteur.

Avec une technologie très au point, et des options très convaincantes (voir ici), Barnes  & Nobles a de quoi répliquer à Amazon.

Mais là où la donne change aussi , c’est qu’en plus du lecteur Plastic Logic, Barnes & Nobles vient de passer aussi un partenariat avec Irex. Ainsi, une stratégie proposant plusieurs lecteurs, peut-être complémentaires, permettra peut-être de contrer la stratégie de Sony en termes de lecteurs.

SONYREADERS

3 nouveaux lecteurs chez Sony pour viser toutes les couches de la population.

Avec ses PRS-300 et PRS-600 à 199 et 299 $ mais ne suivant pas la course au grand format, la stratégie de Sony semblait être de proposer des lecteurs à un tarif plus abordable. La stratégie s’avérait risquée, car l’attrait pour de grands lecteurs d’ebooks semble fort, et les 2 nouveaux lecteurs n’apportaient pas de grandes révolutions, mais de simples évolutions.

Avec la sortie prochaine du sony reader daily, à priori autour de 399 $, avec grand écran tactile et connexion 3G, sony se retrouve finalement dans une position très intéressante, avec la seule offre variée, pour « toutes » les bourses, et dans plusieurs tailles. Avec la récente approche de sony concernant l’ouverture des formats et le catalogue google (qui intégrera bientôt le catalogue dela Bibliothèque nationale de france) , il semble que la position de Sony redevienne intéressante.

Mon point de vue d’hier :

« Au final : Difficile de dire qui sortira vainqueur de ce combat. Mais pour être sincère, Sony me semble avoir pris une longueur de retard sur ce terrain, alors que le Kindle DX a de grandes chances de gagner. Pourtant, le lecteur de Barnes & Nobles pourrait bien venir créer la surprise, car il n’a pas à rougir devant le lecteur d’Amazon. Mais sur ce terrain, c’est l’image  positive d’Amazon qui devrait au moins un temps lui permettre de garder sa position de leader. »

Mon point de vue aujourd’hui :

Avec le partenariat B&N et irex et la sortie du sony reader daily, on voit que Sony et irex viennent de gagner des points contre le Kindle, puisque les 2 seront équipés de connexion 3G et d’un grand écran tactile. Mais à ce jour, la position la plus confortable est pour Sony selon moi, qui pourrait avec sa stratégie de format ouvert (epub), ses lecteurs variés, et ses partenariats (comme la fnac), réussir à passer devant tout le monde, en tout cas chez nous, où Amazon est moins puissant qu’outre atlantique.

Mais bien sûr, nul doute que cela aura changé dans quelques jours….

Prochain article (2/7) : Le combat des catalogues.

Laisser un commentaire