Qbooks: le livre numérique pour enfant bien pensé !


Qbooks côté utilisateurs: faciliter l’apprentissage de la lecture !

Le concept est très simple : lorsqu’on passe le doigt sur les mots, ceux-ci s’animent tout en étant prononcés, permettant une mémorisation visuelle efficace.

La même chose est possible pour épeler un mot.

Comme le tout est doublé de la voix, et disponible dans de nombreuses langues, voici un outil qui permettrait à la fois d’apprendre à lire (ou plutôt d’aider à cet apprentissage), mais aussi à apprendre des langues étrangères.

Il est aussi possible d’accéder à de nombreuses fonctions (personnaliser l’application, jouer à des jeux de mémoire, etc…)

.

Un résumé des possibilités offertes :

  • La technologie ‘swipe-to-read’, qui permet la lecture au passage du doigt.
  • La technologie ‘Touch-to-Hear’, pour répéter un mot en le touchant.
  • La technologie ‘Touch-to-spell’, qui permet d’épeler un mot.
  • Prise en charge de multiples langues (dont le français).
  • Possibilité d’enregistrer sa propre voix pour la lecture.
  • Possibilité de colorier soi-même les dessins et les utiliser.
  • Jeux de mots et de ressemblances.


Une démonstration sur iPhone

.

Qbooks côté éditeurs : une plateforme facile à utiliser !

C’est l’autre coup de génie de Qbooks : le système Qbooks permet de mettre à disposition des éditeurs (et auteurs ?) un outil simple pour mettre en page l’histoire.

Il suffit d’entrer les photos, de placer le texte, et de choisir les langues. Bref, rien de plus simple pour un éditeur, et même pour un auteur avec quelques notions d’informatique.

Ensuite, Qbooks s’occupe d’enregistrer tout l’audio en studio, puis de le synchroniser avec le tactile.

Penguin vient donc de s’associer à Qbooks pour proposer certains ouvrages de son catalogue dans ce format, ce qui en soit est une preuve du potentiel de cette approche.

La vidéo ci-dessous montre un peu plus comment cela fonctionne…

.

Le logiciel pour créer facilement des Qbooks

.

Le début d’un nouveau type de lecture pour les enfants ?

Il y a un vrai potentiel pour les livres numériques augmentés pour enfants. Plus que pour pour les adultes encore, la notion d’apprentissage, l’animation des images, la dimension tactile, l’intégration et l’utilisation simultanée du texte, et de la voix prennent tout leur sens. Certes, c’est parfois expérimental, et surtout plus distrayant que pédagogique comme je l’expliquais récemment dans le billet ‘Quand le livre numérique augmenté en fait trop…’

Mais ici, je trouve l’idée intéressante.

Après le concept ‘A story before the bed‘ qui permet aux parents éloignés et aux grands-parents de raconter des histoires aux enfants avec voix et image, et qui rencontre un très bon accueil parmi les mamans, voici peut-être une autre illustration de ce que peut amener le numérique dans l’aspect pédagogique de l’apprentissage.

Mais j’y vois aussi un potentiel pour les adultes dans le domaine de l’apprentissage des langues qui pourrait bénéficier des technologies spécifiques que l’on trouve dans Qbooks pour aider à la découverte d’un autre langage.

C’est peut-être donc le début de nouvelles manières d’apprendre, pour les enfants, comme pour les adultes.





Facebook

あなたと他10人が「いいね!」しました。10人が「いいね!」しました。Facebookに登録して、友達の「いいね!」を見てみましょう。




Laisser un commentaire