Guerre des ebooks (3/7) : DRM et formats

Nous avons comparé les gros acteurs du marché en termes de lecteurs et de catalogue, mais qu’en est-il de leur politique quant aux DRM, ces protections anti-piratage qui ont tant fait parler d’elles dans la musique ? Et quels formats d’ebooks seront disponibles ?


Le point sur les DRM (digital rights management)


Les DRM's dépassésLes DRM’s sont de mise chez tous. Il est certain que ces grands acteurs subissent une forte pression de la part des maisons d’éditions qui freinent des 4 fers sur l’ebook, craignant, peut-être à juste titre, que celui-ci subisse le même sort que la musique. Et comme il faut du catalogue, il faut que les éditeurs jouent le jeu. Et donc il faut les rassurer, avec des DRM.


Même les ouvrages issus du domaine public sont touchés. Il est en effet possible que des livres tombés dans le domaine public puissent être numérisés, reformatés, et que ce reformatage autorise un copyright sur le produit final. En effet, un travail de mise en pages est une transformation, et peut à ce titre être protégé. Mais du coup, cela ouvre encore plus la voie aux DRM, même sur les ouvrages libres de droit.


Mais les DRM’s ont elles permis d’éviter le piratage de la musique ? Non ! C’est donc sur l’espoir qu’entretiennent les fournisseurs de DRM d’un système de DRM infalsifiable qui n’existe pas que repose le difficile pari de rassurer les éditeurs. On peut même voir l’argument qu’ils ne peuvent peut-être pas stopper, mais au moins freiner le piratage. Or l’argument ne tient pas : un seul crackage de DRM et tout le monde peut en profiter. Et si les systèmes d’exploitation les mieux protégés sont craqués en quelques jours, alors que penser des DRM des ebooks….


Pour Barnes & Nobles, il y aura donc DRM à tous les étages via le format epub, et cela que ce soit pour les ebooks payants comme pour les ebooks gratuits issus du domaine public. Et si vous voyez l’offre qui explique que vous pourrez lire vos ebooks sur de nombreux supports, n’oubliez pas que vous devrez peut-être payer une licence pour chacun de ces supports (la formulation pourrait prêter à confusion).


Pour Sony et ses partenaires (FNAC en france), les DRM semblent aussi de la partie.


Pour Amazon, pas de surprise non plus : il y a DRM aussi.


Il semble donc qu’entre séduire les maisons d’édition qui craignent le piratage, un espoir illusoire que l’on puisse le stopper ou le ralentir, et une volonté de certains industriels de vendre des DRM, ce système de protection ait de beaux jours devant lui. Espérons au moins que les utilisateurs ne seront pas trop handicapés.


Les formats :


irex-digital-reader-1000-01_00FA000000208171Barnes & Nobles . Difficile de savoir exactement quel format est proposé à ce jour. Mais B&N ont annoncé en juillet l’ouverture prochaine de leur ebook store uniquement constitué de format epub. C’est donc le format qui est à ce jour choisi pour le futur de Barnes & Nobles.


Le nouveau « MP3″ de l’ebook est en fait un format ouvert, qui a l’avantage de s’adapter à l’écran qui le lit en termes de largeur et de hauteur. Bref, un texte à géométrie variable qui se lit aussi bien sur l’iphone que sur le Kindle DX à écran géant, ou même sur un ordinateur. Barnes & Nobles joue d’ailleurs cette carte en disant que ses ebooks peuvent se lire sur de très nombreux supports.. Et ce format a aussi un avantage : il accepte les DRM adobe…..


SONYREADERS

Sony a prévenu que tout son catalogue serait transformé en format epub au lieu de rester au format propriétaire précédent.


amazon_kindle_dx_official_8-480x480Quant à Amazon, il reste fidèle à sa stratégie de format propriétaire, en choisissant néanmoins de rendre les ebooks accessibles aussi sur d’autres supports/ Par exemple, une application pour iphone vient de sortir. En effet, il est nécessaire de ne pas faire fuir les nouveaux visiteurs avec un format propriétaire. Un ebook acheté sur Amazon ne peut être lu que sur certains lecteurs, alors que le format epub est voué à être lu partout.


Bref, avec Google qui vient une fois de plus arbitrer en faisant la promotion du format epub pour ses numérisations, ce format qui attendait de devenir depuis des années la star des ebooks est entrain d’y parvenir. Le PDF reste encore la norme, mais peut être pas pour longtemps.


L’inconvénient est que ce format est pour l’instant assez pauvre, et pas toujours réussi en termes de formatage. Mais nulle doute qu’il va évoluer rapidement.


Prochain article : 4/7 : La guerre des ebooks : Les points forts et les points faibles d’Amazon.

Laisser un commentaire