L’inde prête à produire une tablette à 35 $


Mise à jour du 2 août 2010: le président d’OLPC (plus d’infos sur OLPC ici) a officiellement annoncé qu’il proposait son aide à l’inde dans sa volonté de développer une tablette à 35$, et offre à ses ingénieurs l’accès total à ses ressources et connaissances, dans le but de faciliter le développement de ces projets éducatifs. OLPC semble considérer qu’il faut aider cette tablettes à se développer en dehors de l’inde. Un rapprochement entre les deux projets sera t’il mis en place à l’avenir ? Nul ne le sait encore…

Mise à jour du 19 août 2010: De nouvelles infos par le biais d’une émission permettent d’en savoir beaucoup plus sur la tablette. Rendez-vous ici pour tout savoir : « Plus d’infos sur la tablette indienne à 35 $ »

Comment un tel prix est-il possible ?

A première vue, la tablette à très bas prix est un projet de longue date en Inde, et c’est donc un travail de longue haleine.

Le projet est un projet avant tout éducatif, et a pour but de faire baisser le prix des tablettes créées pour arriver à fournir à tout élève indien un appareil comme celui-ci. Le gouvernement Indien a même annoncé être prêt à financer 50% de cette tablette pour en faciliter l’accès, et préparer le déploiement du Wifi dans 22.000 établissements pour permettre l’utilisation de cet outil.

On est donc bien dans un cas particulier. Pourtant, avec 2 Gb de ram, le Wifi, la capacité à lire les PDF, à aller sur internet, ou encore à regarder des vidéos, on voit que la tablette n’est pas totalement minimaliste, même s’il ne faut pas imaginer que cet appareil sera comparable à des tablettes plus chères.

Cela prouve néanmoins que l’inde a réussi à développer la capacité à fabriquer à très bas coût…

Bientôt la même chose pour 10 $ ?

C’est l’objectif annoncé. L’inde pense pouvoir obtenir ces composants pour un total de 10 $ à terme.

.

Les négociations avec les fabricants de composants pour une production de masse ont déjà commencé. L’immensité du marché Indien et la généralisation à ‘tous’ les élèves pourrait en effet permettre de vraiment négocier les prix.

Pas la peine d’espérer une date de lancement pour nous, car ce n’est pas le but de ce projet, en tout cas pas pour l’instant.

Mais il est probable que les connaissances engrangées, et la capacité à baisser les coûts sera réutilisée dans le cadre de projets privés..


laptop.jpg

Quel intérêt pour les élèves ?


Ce genre de projet fait naturellement penser à ce que fait déjà OLPC (One Laptop Per Child), dont le but est de fournir des ordinateurs aux enfants dans les pays défavorisés.

.

Mais il faut je pense remettre les choses dans le contexte de pauvreté en Inde, et ne pas oublier que même avec un financement de la moitié des 35 $ actuels, beaucoup d’élèves ne pourront pas accéder à la tablette, ni même la recharger.

.

Mais est-ce vraiment un progrès pour les élèves, alors que les budgets pour l’école sont si faibles, et que l’inde manque d’enseignants ?

Laisser un commentaire