Samsung tourne la page de l’encre électronique

Au revoir E60 et E65

Annoncée dès fin août 2010, la nouvelle vient d’être confirmée par le site les Echos, et relayée par ebouquin: Samsung ne s’investira plus dans les readers à encre électronique. L’occasion de revenir un peu sur le modèle E60, qui n’était pas si mauvais que cela, et qu’il est encore possible de se procurer pour 99 euros dans certains magasins carrefour.

Quelques photos prises à l’instant…

Samsung passe à l’étape suivante

Après l’acquisition de Liquavista, il est certain que Samsung a de nouvelles ambitions dans le domaine des readers.

Pour info, Liquavista est  la technologie directement concurrente de Mirasol, et est extrêmement prometteuse puisqu’on peut espérer des écrans utilisables en extérieur, sans rétro-éclairage, avec des couleurs vives.

Pour l’instant, Samsung n’a rien annoncé, mais les premiers appareils utilisant ces écrans étaient prévus à l’origine pour la fin d’année 2011.

Le E60 est-il une affaire ?

Les appareils de Samsung ne seront plus ni fabriqués, ni commercialisés. Mais il en reste en magasins, et ils sont bradés. Alors faut-il craquer pour l’appareil ?

Le E60 était au départ proposé à 329 euros, et n’avait aucune chance dans ce segment de prix. Puis il y a eu fin 2010 ces offres exceptionnelles, permettant de l’obtenir à 99 euros, et un temps même à 49 euros après utilisation d’un bon de réduction. Aujourd’hui, on peut le trouver encore dans un bon nombre de magasins de l’enseigne, à 99 euros.

Est-ce un mauvais lecteur ?

C’est là que c’est intéressant : c’est un bon appareil, sur lequel je lis d’ailleurs presque quotidiennement. Il est non seulement d’une qualité de finition et de matériaux supérieur à la moyenne, mais en plus, il est équipé d’un écran E-Ink de bonne facture, d’une connexion Wi-fi, se connecte au magasin en ligne carrefour (mais peut aussi se connecter à google après quelques petites modifications).

Plutôt rapide, avec une interface claire et agréable, il est capable de lire les fichiers avec DRM adobe.

Il fonctionne avec un stylet, ce qui est parfois un véritable avantage, et parfois un inconvénient car il faut sortir le stylet assez souvent. Mais on appréciera la possibilité de prendre des notes et de dessiner à l’écran. Le choix du slider est tout à fait appréciable, surtout avec ce niveau de qualité dans les finitions.

Enfin, il y a une housse proposée chez Carrefour entre 10 et 12 euros qui en valait normalement une quarantaine et de très bonne qualité (je l’ai aussi).

A ce prix, il n’y a pas d’équivalent à ce jour au E60, exception faite des Sony Reader PRS-300 reconditionnés que l’on peut trouver en cherchant un peu.

Seul défaut en ce qui me concerne : le poids ! La qualité des matériaux est là, mais cela se ressent. L’appareil est trop lourd à utiliser d’une seule main, et est un peu glissant.

.

Laisser un commentaire