Acer Lumiread mise d’abord sur l’offre de contenus.

Image : Engadget

.

Cela fait déjà quelque temps que l’on parle du lecteur Lumiread de faire. Sa ressemblance avec le kindle n’y est pas pour rien. Ainsi, lors du salon de l’IFA de Berlin, le Lumiread a fait son apparition de manière plus précise. On n’en sait désormais un peu plus et sur l’appareil, et sur son offre de contenu.


Spécifications techniques :

  • Ecran de six pouces monochrome e-ink,
  • Résolution de 800 x 600 pixels.
  • Port USB, Wifi, 2 GB de mémoire interne, emplacement pour carte micro SD,
  • Clavier QWERTY.
  • Poids : 285 grammes

Pour ce qui est des formats d’ebooks, le Lumiread supportera le PDF, ePub, CHM, Mobi, HTML, TXT, doc, ou RTF. les DRM d’Adobe seront une fois de plus au rendez-vous.


Catalogue :

Des partenariats ont été passés avec Barnes & Noble, Libri.de pour l’allemagne, ou encore Founder pour la chine pour donner accès à un vaste catalogue de contenus.


Le Lumiread donnera donc accès à plus de 5 millions de titres. On voit donc bien que loin de se contenter de proposer un appareil, Acer a réellement compris l’importance de passer des partenariats stratégiques pour ce qui sera la clé du succès de tout appareil dans le futur : l’accès aux contenus.

.

En effet, dans un contexte où en Europe rien n’est proposé ou presque, des appareils comme le kindle où le Nook ont très peu d’intérêt en dehors des pays anglophones, car il n’y a pas les contenus correspondants.

.

Acer, en passant des partenariats locaux, a compris qu’en dehors des pays anglophones, il y avait une réelle problématique de contenus. Et si son lecteur n’est peut-être pas le lecteur le plus extraordinaire du marché, lui permettre d’accéder à un vrai catalogue est sûrement une des clés qui pourraient lui valoir un certain succès.

.

Un modèle à suivre, assurément !


Ce que le Lumiread est seul à proposer…

Certes, le Lumiread ressemble au kindle. mais il s’en différencie aussi par d’autres aspects.


Une de ces grandes différences avec l’ensemble de l’offre de lecteurs est son scanner ISBN,  qui permet de scanner les livres, et de rechercher à l’intérieur des bases de données leur équivalent numérique. Il suffira avec ce système de passer le code-barres du livre devant le scanner pour ensuite pouvoir trouver et télécharger sa version numérique.


La seconde caractéristique  propre au Lumiread est le système Smart Download. Ce système permet tout simplement de sauvegarder du contenu Internet et de le lire hors-ligne. Une fonction qui est vraiment appréciable sur ce genre de lecteurs. Il est bien sûr possible de lire du contenu hors ligne sur d’autres lecteurs, mais en passant par des services externes.

.

Une démo du lecteur au salon IFA de Berlin

.

Vous pouvez voir le scanner en allant directement à 2mn43s (attention, c’est rapide)

Prix, dates et disponibilités…

La société Taiwanaise semble avoir jeté son dévolu sur le marché européen plutôt que le marché américain, ce qui a terme peut quand même nous laisser espérer voir arriver l’appareil chez nous, même si aucune commercialisation en France n’a été pour l’instant  été  évoquée à ma connaissance. Au moins, l’importation devrait coûter moins cher que lorsque l’on importe un produit américain.


Le Lumiread sera disponible en Allemagne pour 199 € dans les premières semaines d’octobre pour la version Wifi. Pour la version 3G, qui coûtera elle 249 €, il faudra attendre le mois de novembre.

Images : Engadget

.




Facebook

તમને આ પસંદ છે.તમારા મિત્રોને શું પસંદ છે જાણવા માટે ખાતું ખોલાવો કરો.



Laisser un commentaire