Adobe a mieux qu’une tablette face à Apple…


Adobe répond à Steve Job par l’exemple

La présentation d’une tablette sur le stand Adobe, tablette gérant apparemment à la perfection Flash et Air semble marquer la volonté d’adobe de d’abord démontrer que les explications de Steve Job concernant la lourdeur de flash ne sont pas justifiées.

Les possibilités offertes par flash et air, qui permet de proposer des applications intéressantes, légères, et de plus en plus nombreuses, sont donc ici démontrées avec brio.

La vidéo en bas de ce billet vous montrera que l’utilisation est très fluide, et très réussie sur la tablette qui embarque la dernière version de l’OS androïd.

Reste que si elle fonctionne apparemment très bien, on ne sait rien de l’autonomie, ni du processeur utilisé, ni des « plantages » éventuels dont parlait Steve Job.

L’objectif : marginaliser Apple ?

La tablette présentée par Adobe fonctionne sous l’OS androïd. Un partenariat avec Google a d’ailleurs été confirmé par ces derniers concernant la technologie Flash. Voici donc une nouvelle guerre dans la guerre.

Avec le nombre de tablettes qui vont sortir sous androïd, et si la nouvelle version de flash est très réussie, Adobe pourrait finalement profiter de l’attaque d’Apple.

Mais il n’y a pas que Google. Selon Kevin Lynh, vice-président d’Adobe, 70 de ses partenaires appartiendraient à l’Open Screen Project, qui vise à favoriser le développement multiplate-forme de Flash et AIR.

Il annonce aussi qu’adobe va créer les meilleurs outils au monde pour l’HTML 5, et que ce n’est donc pas une concurrence.

Quelle stratégie face à Apple ?

Avec cette présentation, adobe montre qu’il ne s’en laissera pas compter, et se repositionne comme un incontournable, avec de vrais arguments.

Mais l’alliance avec Google, et l’envie des constructeurs de tablettes de se positionner face à l’iPad pourrait aussi déboucher sur une véritable stratégie de front face à Apple et l’iPad.

En effet, tous les concurrents cherchent actuellement la faille et sur quoi attaquer l’iPad. Adobe pourrait réussir, avec l’aide de Google, à fédérer cette concurrence et à proposer des arguments pour séduire les consommateurs.

Adobe a un coup à jouer, ainsi que la concurrence sur le positionnement de Apple. Et il ne fait aucun doute qu’ils vont le jouer à fond.

.


Images : Zedomax





Facebook

You and 2 others like this.2 people like this. Sign Up to see what your friends like.



Laisser un commentaire