DRM et ebooks : un combat dépassé ? (2ème partie)

Les DRM's dépassés

Comment ça se passe aujourd’hui pour les DRM des ebooks….

La semaine dernière, je commençais un billet sur les DRM, puis je réalisais qu’il y avait plus à dire que prévu. Voilà pourquoi j’ai décidé de le faire en plusieurs parties.

Cette semaine, parlons d’histoires récentes de DRM qui se sont mal passées, et de nouvelles politiques tendant vers leur suppression.

Le problème est simple : il y a des dizaines de nouveaux systèmes DRM, et ceux ci changent, évoluent, et ne marchent parfois plus avec les nouveaux systèmes d’exploitation. Bref, vos ebooks ont toutes les chances de n’être lisibles qu’un temps. Au bout du compte, les DRM sont vouées à disparaître ou à tuer le marché des ebooks.

Quelques exemples pour illustrer cela :

Commençons d’abord par « l’affaire fictionwise », décidement au centre de beaucoup d’actualités concernant les ebooks. Je l’ai découverte sur www.actualitte.com, qui explique clairement que la société fictionwise, qui avait annoncé que 17000 ebooks seraient bientôt ditribués sans DRM, se retrouve dans une situation complexe car ses ebooks DRMisés seront bientôt « en panne » puisque la société Overdrive, à laquelle ils font appel pour les DRM, ferme ses portes…et ses serveurs, essentiels pour l’activation des DRM.

Je vous passe les détails techniques, mais les faits sont simples. Les utilisateurs auront bientôt des ebooks non pas inutilisables, mais qui ne peuvent pu être déplacés.

Et que penser si vous entrez simplement « drm ebook error » dans votre moteur de recherche préféré ? 288.000 messages réponses à ce mot clé, sur un marché à peine naissant, voilà qui donne une idée.

Notons d’ailleurs que fictionwise, en se rapprochant de Ereader, se prépare à réellement faire marche arrière sur les DRM.

Sur un marché aussi fragile et naissant que les ebooks, laisser les DRM se développer pourrait tuer le projet dans l’oeuf. Loin de moi l’idée de critiquer les auteurs et éditeurs. Chaque point de vue se défend. Mais l’évolution des technologies et leur manque de fiabilité rend impossible de verrouiller les contenus à ce point.

Une autre solution s’impose….

Laisser un commentaire