La vision du CEO de Kobo pour l’ebook en 2010

Les prévisions de Michael Serbinis :

  • Un lecteur d’ebooks à 99 $ dès cette année (pour toucher le grand public)

Je suis assez d’accord, car c’est techniquement possible, et que le marché le réclame. Je parierais bien sur la marque Asus.

  • Les Best-sellers à 4,99 $ (suite à une scission entre les stratégies de prix)

Je pense qu’on verra bien une scission liée au modèle d’agence, mais je ne crois pas des prix aussi intéressants auront lieu en France avec la politique actuelle des éditeurs. Je ne vois pas l’ebook passer en france sous la barre des 10 €. En tout cas lorsqu’il vient des éditeurs traditionnels.

  • Le lancement d’un super-kindle (pour contrer l’iPad et ses amis…)

Tout démontre que Kindle travaille sur quelque chose. Et si le Kindle, plutôt que d’être remplacé, était décliné en plusieurs versions ? Une version super-kindle, une tablette (?), et des versions plus traditionnelles et « low-cost ». Je suis assez tenté par cette version.

  • Le partage des ebooks rendu possible (comme pour le livre)

Nook, le lecteur de Barnes & Noble a lancé l’idée. Pourquoi pas, mais je pense que cette fonction ne sera pas centrale pour le lancement, donc pas en 2010.

  • + de 15 millions de lecteurs vendus en 2010

Aucune idée, cela dépend aussi de comment on définira ce qu’est ou n’est pas un lecteur d’ebooks.

  • En 2015, plus de 50 % des ebooks ne viendront pas du monde du livre…

Pourquoi pas. L’auto-édition va se développer considérablement, car les commissions seront beaucoup plus intéressantes pour les auteurs. Tout dépendra d’une part de la volonté des éditeurs de prendre ou non le marché à tout prix, et d’autres part de la capacité des distributeurs à proposer des solutions techniques simples pour que les auteurs puissent proposer facilement leurs ouvrages.

  • Des soucis judiciaires qui continuent pour Google Books

C’est déjà la cas, et cette semaine encore, les soucis judiciaires continuent. Google books dérange, remet en question le droit même des livres tel qu’il était connu jusqu’ici, et touche à la problématique des différences de droits d’auteurs dans les différents pays. Mais cela n’empêchera pas je pense Google éditions d’être un succès, et à une tablette Google d’être lancée.

  • 2009 pourrait être le record définitif de ventes de livre papier

Je ne pense pas que cela sera le cas en France. La france mettra plus de temps à se « convertir », car la culture papier y est très forte. Et je ne suis même pas sûr que l’on puisse mettre en opposition les 2 formats, en tout cas pas pendant quelques années.

.

Mais en tout cas, je trouve que globalement, c’est plutôt pas mal vu….

Et vous, vous en pensez quoi ?

Pour en savoir plus (en anglais) : teleread

Laisser un commentaire