L’actu des ebooks : les news du 16 au 18 Février

Adoption du prix unique du livre numérique

Le prix du livre numérique sera maintenant fixé par les éditeurs et s’imposera aux distributeurs….mais seulement s’ils sont Français. La clause qui devait s’imposer aux distributeurs étrangers n’étant pas passée, la loi est finalement plus contraignante pour les acteurs français que ceux étrangers….Plus d’infos ici.

Harlequin montre l’exemple numérique.

Quand on parle de livre numérique, on pense à …..non, pas à Harlequin. Et pourtant, voici un exemple de passage au numérique réussi, grâce à des petits prix, et une vraie volonté de mettre le numérique à portée de tous. 10.000 à 15.000 ebooks par mois en France, ce n’est pas mal….Plus d’infos ici.

iBooks et le jailbreak

Apple croyait avoir trouvé un système permettant à iBooks d’empêcher d’ouvrir les ebooks avec DRM sur les iPhone jailbreakés. Outre le fait que cette pratique n’est pas illégale, l’effet n’aura pas duré bien longtemps, puisque les solutions pour contourner cette protection sont déjà partout sur internet. Le jeu du chat et de la souris bat son plein…

L’ePub 3 arrive

L’ePub, c’est bien, mais pas toujours très moderne. Apple s’était chargé de le rendre plus « puissant » pour son propre compte (dans iBooks). L’ePub 3 va donc rattraper son retard, et proposer aussi HTML 5, gestion des enrichissements audio, vidéo, etc…et il pourra prendre en charge des documents plus complexes. Plus d’infos ici (en anglais)

Lendle, nouvelle plateforme de prêt d’ebooks…

Les plateformes de mise en relation entre ceux qui souhaitent prêter et ceux qui souhaitent emprunter des ebooks se multiplient. La dernière en date s’appelle Lendle, et elle ne propose pas de véritable révolution par rapport aux autres acteurs du domaine. J’ai mis la liste des platerformes à jour ici.

Google et Apple ouvrent un nouveau front : la bataille des abonnements a commencé.

Alors qu’Apple vient à peine d’annoncer que la presse pourra désormais proposer des abonnements pour ses utilisateurs, dès le lendemain, Google a sorti une bombe : une solution concurrente, plus ouverte, et prenant 10% de commission seulement au lieu des 30% demandés par Apple. Plus d’infos ici.

.
Vous avez raté l’actu des jours précédents ? Rendez-vous ici

Laisser un commentaire