Le FnacBook se dévoile sur le site de la Fnac

Il n’aura pas fallu longtemps entre l’annonce officielle et le lancement. On avait vu des changements sur le site depuis quelques jours en ce qui concerne l’offre numérique. Ils préparaient donc bien le terrain pour le FnacBook. Le site de la Fnac fait la part belle à son appareil maison…

.

Le FnacBook est enfin disponible en pré-commande, et à 199 euros. Les livraisons sont prévues à partir du 10 novembre, et on peut donc imaginer que la présence en magasin va s’organiser aussi pour que les fêtes de noël soient un succès.

Le FnacBook est donc disponible désormais sur le site de la Fnac, qui commence une opération de séduction plutôt réussie…

Mise en avant notable du lecteur maison…

Premier point à noter, le FnacBook est mis en avant non seulement à l’accueil de la catégorie ebooks, mais surtout en tant que catégorie « FnacBook, livre électronique », preuve que la Fnac compte bien distinguer son lecteur des autres.

La concurrence (Sony et Bookeen) n’a qu’à bien se tenir….

Un appareil séduisant, au moins sur le papier :

Et la présentation de l’appareil faite par la Fnac résume bien ses fonctionnalités…

  • Emportez jusqu’à 2000 livres partout avec vous
  • Connexions 3G gratuite et Wi-Fi
  • Près de 80.000 livres à télécharger
  • Ecran tactile et Zoom
  • Ultra-léger, compact
  • Consomme très peu d’énergie

L’accéléromètre et un écran SiPix à 16 niveaux de gris sont aussi de la partie, ainsi que la fonction prise de notes, pour un lecteur plutôt réussi, il faut bien l’avouer, surtout à ce prix là…

Le catalogue en Français : la clé du succès !

Ce qui pourrait faire le succès de ce lecteur, en plus de son prix, de l’importance de la présence en magasin, et d’un marketing à la hauteur pour les fêtes de noël, c’est la connexion directe à un catalogue d’ouvrages en Français. Cela est facilité par la connexion 3G gratuite, en partenariat avec SFR, qui permettra, en France, de se connecter à tout moment et gratuitement au magasin en ligne de la Fnac.

Et les ouvrages ne manquent pas, puisque tous les éditeurs Français sont là, avec 80.000 ouvrages déjà disponibles. Reste le problème du prix, que les utilisateurs considèrent comme trop hauts et qui sera certainement le seul frein à l’adoption massive de cette technologie. Les verrous numériques aussi seront omniprésents.

Bon point tout de même : le lecteur permettra de lire des ebooks issus d’autres catalogues, notamment au format ePub, soit sans DRM, soit utilisant les DRM adobe (ce qui ouvre un champ assez vaste d’ouvrages finalement, dont les nombreux ouvrages gratuits issus du domaine public). Sur ce point, le FnacBook fait donc mieux que le Kindle.

Une ambition affirmée

La Fnac l’a annoncé : l’objectif est d’aller plus loin, et de proposer des applications pour smartphones et tablettes. On devrait voir des déclinaisons sur les principaux systèmes disponibles, en commençant pas Apple et iPad / iPhone, et avec des applications sous android aussi. Il sera ensuite possible de synchroniser ses lectures entre le FnacBook et ces appareils.

Bref, une offre FnacBook va se structurer, et ne peut pas ne pas faire penser à l’offre Kindle à plusieurs titres, que ce soit pour la 3G gratuite, le catalogue, la convergence entre les appareils…

En tout cas, voilà qui peut expliquer que la Fnac semblait étonnamment timide dans le domaine numérique ces derniers temps. Mon petit doigt me dit que le livre numérique va vraiment être mis en avant cette fois-ci….


Laisser un commentaire