L’iPhone 4 sera t’il un bon lecteur d’ebooks ?

L’iPhone 4 a des arguments. Mais peut-on considérer un smartphone comme un lecteur ?
La question peut paraître saugrenue, mais Steve Job lui-même y croit. L’évolution des usages peut-elle faire de l’iPhone 4 un lecteur d’ebooks à part entière, ou faut-il le considérer comme un complément à l’iPad ? La réponse n’est pas si évidente….


Tous les catalogues d’ebooks sous la main.

iBooks…

L’écosystème iBooks a déjà conquis le marché avec 22% des ventes d’ebooks à son actif (selon des chiffres contestés par la concurrence). L’iPhone permettra désormais de lire les ebooks de ce catalogue.

…et les autres !

Seul l’iPad et l’iPhone permettent d’accéder à autant de catalogues différents : Kindle, Barnes & Noble, Kobo, ibis reader, stanza…..ainsi que de nombreuses autres applications.

L’iPhone 4 donne donc accès à presque tous les catalogues.

.

Un écran impressionnant pour la lecture.

Avec son écran « Retina display », l’iPhone 4 devient sans conteste le smartphone le plus adapté à la lecture.

Avec 4 fois plus de pixels, pour un contraste de 800:1, la lecture sera bien plus confortable que sur tout écran de cette taille.

De plus, les angles de vision, l’optimisation qui devrait permettre une meilleure visibilité en extérieur, et la dalle IPS qui reprend celle de l’iPad en font l’écran le plus abouti du marché.

Sur ce point, l’écran est idéal, et pourrait même on l’imagine équiper la prochaine version de l’iPad.

.

Un lecteur d’ebooks ultra-mobile.

Si les chiffres montrent qu’en France, l’utilisation d’un smartphone est encore embryonnaire (10% en France contre la majorité au Japon), ce n’est pas le cas pour les plus jeunes, qui seront les lecteurs de demain.

Pour la mobilité, l’iPhone est encore le grand gagnant. Les tablettes ont d’ailleurs compris l’enjeu de la mobilité puisque certaines marques développent des versions ‘mini’ 5, 6 ou 7 pouces comme dell ou Archos par exemple.

Alors, le smartphone est-il l’avenir de l’ebook ? En tout cas, le fait de ne pas avoir à acheter un autre appareil pourrait jouer….

.

Mais il reste des limites importantes…

Malgré tous ces bons points, l’iPhone n’est pas le lecteur d’ebooks idéal pour plusieurs raisons. D’abord, une raison partagée avec d’autres appareils : l’écran LCD qui reste plus fatiguant que les nouvelles technologies qui arrivent sur le marché, comme pixel Qi, liquavista ou Mirasol, ou bien sûr l’encre électronique.

Il est ensuite qu’on le veuille ou non un peu trop petit pour des lectures prolongées.

Enfin, il est aussi mal adapté au niveau des prix. Les utilisateurs de smartphones sont habitués à des applications allant de 1 à 3 euros. Dans cet environnement, les ebooks seront bien chers…

Si iPhone ne deviendra pas avec cet appareil le meilleur lecteur d’ebooks, il devient par contre le smartphone idéal pour la lecture, surtout pour ceux qui possèdent déjà un iPad ou un iPod.

Mais les prix sont trop élevés pour que cela devienne un marché de masse. Cela restera sûrement ainsi tant que le prix des ebooks ne sera pas tombé au niveau de celui des applications. Voilà donc un appareil qui devrait participer à ce que de nouveaux types d’ebooks soient proposés, à des prix beaucoup plus accessibles, et peut-être pas par les acteurs traditionnels….

.

La première vidéo de l’engin….

Laisser un commentaire