Matériel : faut-il acheter maintenant ?

Acheter « tout de suite »…

Vous êtes pressé, et vous aimeriez transporter votre bibliothèque avec vous dès cet été ? Votre choix est finalement assez limité, et vous devrez « hésiter » entre acheter un des readers présents sur le marché Français (sony reader, booken opus), acheter aux états-unis (un kindle, un Kobo e-reader, ou un des multiples lecteurs disponibles), ou encore pré-commander l’iPad.

Lecteurs e-paper contre tablettes LCD

Les lecteurs e-paper sont intéressants en termes d’autonomie et de confort de lecture, alors que les écrans LCD sont intéressants pour leur intégration de la couleur et leurs fonctionnalités multiples.

Mais au niveau des prix, le lecteur d’ebooks dédié sera moins cher.

Dans le cas des lecteurs e-paper, sachez quand même que vous devrez accepter dans les mois qui viennent de voir les prix divisés et/ou les technologies évoluer vers la couleur et la vidéo.

A votre gauche, vous pouvez d’ailleurs voir le ereader de Kobo, qui sera proposé dès cet été à 150 $.

.

Les tablettes LCD ne sont pas encore très distribuées et vous devrez dans ce cas acheter l’iPad.

La solution Apple sera logicielle, donc optimisable, ainsi que les solutions de tous ceux qui préparent leur application pour iPad. Faire le choix de l’iPad pour lire est donc un des choix les plus sages à long terme. Même Kindle et Barnes & Noble préparent leur application pour iPad, et Kobo, smashwords et d’autres seront là aussi.

Qu’on aime ou pas l’iPad, vous pourrez toujours lire sur iPad dans quelques années. Et ça peut être rassurant.

L’offre de contenus ?

Il y a deux types de machines : les machines ouvertes, qui permettent de lire « tous » les ebooks du marché, et les machines fermées, qui ne permettent de lire que les ebooks de leur catalogue. Par exemple, en achetant un Kindle, vous n’aurez (pour l’instant) accès qu’à quelques titres en Français.

.

Attendre : la sagesse ?

C’est en effet une bonne solution : la technologie évolue vite, la concurrence va faire baisser les prix et améliorer les prestations, et les contenus en Français ne sont pas encore vraiment disponibles. Autant de raisons de patienter un peu…

Mais jusqu’où attendre ? quand ces technologies seront-elles matures ?

Je pense qu’il y a un bon compromis entre attendre indéfiniment et se décider aujourd’hui, et que fin 2010, beaucoup de choses se seront clarifiées….

Je pense que les lecteurs noir et blanc vont subsister et se perfectionner. Leur intérêt est qu’étant « dépassés » sur le plan technologique (mais pas de leur utilité), leurs prix vont rapidement tomber sous la barre des 100$ voire beaucoup moins.

Kobo sortira d’ailleurs cet été un modèle à 150 $ (illustration à gauche).

Je fais partie de ceux qui pensent que dans un an ou deux, on pourrait se voir offrir ce genre de lecteurs contre un abonnement.

La couleur va arriver, et la compétition entre Kindle, iPad et les autres devraient faire arriver une solution du type encre électronique rapidement, avec le tactile, la prise en charge d’autres fonctions, et à des prix très corrects vers fin 2010, début 2011.

.

Concernant les tablettes, la concurrence sera là, avec des appareils tout à fait aptes à gérer la lecture d’ebooks. Rien ne prouve que Kindle ou une autre entreprise ne proposera pas mieux qu’iBooks, le tout sur des tablettes plus efficaces, et dont les prix de certaines devraient passer rapidement sous la barre des 250 $ pour des fonctions assez séduisantes.

Dans ce domaine, il y a beaucoup d’incertitudes et de concurrence, donc tout aura changé dans 6 mois à 1 an.

.

« Lire maintenant », acheter plus tard : le compromis idéal.

C’est peut-être la solution idéale si vous hésitez. Certaines entreprises ont entrevu le créneau qui existe et qui consiste à vous habituer à leurs produits et leur catalogue en vous proposant de lire leurs ebooks sur du matériel que vous possédez déjà, comme votre ordinateur, netbook, ou même votre téléphone.

C’est la politique choisie depuis peu par Kindle (Kindle pour PC, pour Mac, pour iphone, blackberry, et même tablette depuis quelques jours). C’est aussi la stratégie de très nombreux catalogues qui ont compris que tout le monde ne se déciderait pas tout de suite.

Kobo est un des leaders de cette approche.

Beaucoup d’indices montrent que c’est une tendance lourde à laquelle n’échappera pas Google éditions, qui prépare son entrée dans la bataille dès le début de l’été. Vous pourrez ainsi lire depuis votre navigateur internet, qu’il soit sur votre ordinateur, votre téléphone, ou tout autre appareil comportant un navigateur….

Et c’est peut-être la solution idéale, en attendant de faire votre choix….en plus de lire régulièrement « l’actu des ebooks », bien sûr…


Laisser un commentaire