Plateformes d’ebooks et tablettes : le nouveau duo


Un virage amorcé par Amazon

Amazon a été un des premiers à prendre le virage des applications. Alors qu’on ne l’attendait pas à cette époque, l’application Kindle a vite été déclinée en une version pour l’iPad.

Sûrement conscient des enjeux, Amazon a en effet décidé de ne pas se limiter à son seul lecteur, et à s’exporter.

Il sera d’ailleurs très intéressant de voir ce que fait kindle dans les prochaines semaines : son application devrait naturellement trouver sa place dans de nombreuses autres tablettes.

Mais si ce n’est pas le cas, cela pourrait aller dans le sens des rumeurs naissantes qui parlent actuellement de la possibilité qu’Amazon lance aussi sa propre tablette.

Quoi qu’il en soit, il est certain qu’Amazon, bien que centré sur son nouveau kindle, ne laissera pas passer le marché des tablettes…

Pourquoi lutter quand on peut travailler ensemble !

Le premier réflexe lorsqu’on pense à la guerre entre les tablettes et les lecteurs d’e-book, c’est de penser qu’ils sont en totale opposition.


En réalité, pour les marques, les choses ne sont pas aussi clairement tranchées, et pour certaines l’important est de vendre un maximum d’ebooks. Ainsi, tous ceux qui ont des catalogues d’ebook ont intérêt à distribuer leur catalogue sur le maximum de supports disponibles.


De l’autre côté, les tablettes manquent cruellement de contenu. Pour les fabricants de ces tablettes, l’argument ebook est devenu important, et pour les plateformes d’ebooks, les tablettes sont devenues le futur marché principal.


L’association entre les deux était donc inévitable, et se fait donc sous la forme de pré-intégration du catalogue dans la machine. Ainsi, on peut trouver une application pré-installée qui permet d’accéder directement à une version adaptée pour la tablette.

Les premières associations

La tablette de Samsung, la Galaxy Tab, proposera l’accès à de nombreux contenus via des ‘hub’, dont le reader ‘hub’ intégrant le catalogue Kobo, et des offres de magazines et de presse.


HP et sa tablette Zeen. On a appris aussi il y a quelques jours que HP proposera bientôt une tablette (zeen) combinée avec une imprimante. En dehors du fait que l’offre est plutôt étonnante, il faut souligner que la tablette intègrera l’offre numérique Nook, de Barnes & Noble.

Toshiba intégrera l’offre d’e-book de Blio. Cela peut passer totalement inaperçu actuellement, mais cela ne durera pas car Blio est en fait une plateforme qui est vouée à beaucoup faire parler d’elle, puisqu’elle mettra très rapidement à disposition un immense catalogue d’e-books augmentés.

Mauvaise passe pour l’encre électronique

Face à l’énorme marché que représentent les tablettes tactiles, mais aussi de l’inévitable progression dans les mois et années qui viennent des ebooks augmentés qui remplaceront peu à peu le livre numérique homothétique, rien ne semble pouvoir arrêter la progression des tablettes numériques, même en tant que lecteurs d’ebooks.

Lorsqu’on y ajoute ensuite les nouvelles offres comme Blio où Google éditions, qui sera utilisable depuis n’importe quel navigateur, on voit que la guerre des tablettes ne fait que commencer, et qu’elle permettra d’accéder à un maximum d’offres.

Mais un des grands enjeux pourrait être ailleurs : dans l’accès à l’android Market. Cet accès, pour les tablettes, signifiera non seulement l’accès aux applications traditionnelles d’android, mais aussi l’accès à l’ensemble des catalogues des grands acteurs que l’on vient de citer.

Et ça, ça pourrait vraiment faire la différence !




Facebook

இதை விரும்புகிறீர்கள்.உங்கள் நண்பர்களின் விருப்பத்தைக் காண பதிவு செய்கசெய்யவும்



Laisser un commentaire