Des bornes numériques pour acheter des ebooks…

Epagine a une ambition : « permettre à tout libraire de vendre en ligne et en magasin l’ensemble de l’offre papier et numérique des éditeurs ». Dernière arme en date pour aider les libraires : des bornes numériques…à découvrir au milieu des autres livres.


Des bornes numériques chez les libraires : une approche hybride…

Le déploiement de ces bornes numériques dans les librairies est une étape importante dans la stratégie d’ePagine.

Il y avait bien sûr déjà la possibilité pour les libraires de vendre les mêmes livres numériques grâce à un logiciel, mais la borne est un concept encore différent.

Il y a déjà eu des expérimentations, avec la Librairie Doucet, qui avait la première installé une de ces bornes, celle que l’on voit sur la photo.

Mais ce sont désormais 6 autres bornes qui vont être déployées dans les librairies Delamain, Lamartine, L’Arbre à Lettres Bastille, Le Divan, Gallimard et de Paris, des libraires ayant déjà leur propre site internet de vente.

Un catalogue numérique important…

Avec 27.000 ouvrages disponibles (en Français bien entendu), le catalogue disponible depuis les bornes est plutôt sympathique, et on pourra accéder à de nombreux catalogues numériques.

Les principaux éditeurs disponibles :

  • Hachette,
  • Flammarion,
  • Gallimard,
  • Le Seuil/La Martinière,
  • Eyrolles,
  • Publie.net,
  • Librid,
  • Numeriklivres,
  • D’autres catalogues des éditeurs canadiens.

Comment marchent ces bornes ?

Pour le libraire:

La borne mise en place permet de proposer l’ensemble du catalogue numérique ePagine, mais aussi de personnaliser les sélections, mettre en avant certains ouvrages numériques, et continuer sa fonction de conseil auprès des lecteurs. Une fonction qui va un peu changer avec le numérique, puisqu’en plus de la question du contenu il y aura la question des formats, des DRM, des appareils de lecture, etc….Comme ePagine a pensé à tout, les libraires pourront recevoir une formation spécifique.

Pour le lecteur :

Voici une approche ‘douce’ du numérique, pour ceux qui sont peu branchés internet. La borne permettra de toucher un public nouveau, qui par exemple n’a jamais acheté numérique, ou n’aime pas payer en ligne, ou veut quand même le conseil de son libraire.

Il est donc possible pour une personne d’aller regarder en magasin, et éventuellement de choisir la version numérique, et de l’acheter quand même auprès de son libraire. Concrètement, le fait de commander créera l’impression d’un bon. Ce bon permettra de payer l’ebook en caisse, et le paiement déclenchera l’envoi du lien de téléchargement à l’adresse email de l’acheteur.

Un système simple qui permettra d’utiliser ce lien de téléchargement pour plusieurs appareils (5 si mon souvenir est bon).

Ces bornes numériques rencontreront-elles le succès escompté ?

Difficile à dire, mais l’idée est en tout cas plutôt sympathique. Il faudrait bien sûr que ces bornes s’implantent rapidement en quantité et maillent le territoire pour se faire une idée de leur impact sur le livre numérique.

Les internautes chevronnés n’iront pas spécialement chez leur libraire pour acheter un ebook, c’est certain. Mais il y a beaucoup de personnes qui aiment aller flâner, obtenir des conseils, et découvrir le livre en magasin. Et puis il y aussi ces lecteurs qui ne connaissent pas le numérique, et qui pourront avec ces bornes découvrir cette nouvelle approche tout en obtenant conseils et sans avoir besoin d’acheter sur internet.

Ces bornes se positionnent comme une alternative hybride entre découverte ‘sur le terrain’ et possibilité de lire sur un appareil numérique. Difficile de dire quel succès elles rencontreront, mais acheter sur celles-ci serait une belle manière de soutenir les libraires à l’ère numérique.

Source : Blog ePagine

Images : Librairie Doucet et ePagine

Laisser un commentaire