Un libraire dit non aux livres numériques avec DRM

Les verrous numériques, ça embête tout le monde…

Charles Kermarec est connu dans le domaine du livre numérique pour être en avance sur son temps. Le patron de la librairie Dialogues à Brest a été un des premiers libraires en France à proposer des livres numériques. Il va désormais plus loin, en retirant de la vente les livres numériques équipés de verrous numériques.


C’est sur le site IDBOOX que j’ai découvert l’information. Le patron de la librairie Dialogues a donc osé : il a annoncé qu’il allait retirer de la vente les ouvrages numériques équipés de DRM.

La raison ? Cela pose des problèmes aux acheteurs, et l’activation est trop complexe. Comme quoi il y en a qui pensent d’abord à leurs clients. Ce problème avait déjà été soulevé il y a quelques mois dans ce billet du blog immatériel.

En cause: les verrous numériques, des protections inadaptées tant pour les utilisateurs que dans la protection contre le piratage. L’alternative, la protection par filigrane, qui consiste à insérer des données de l’acheteur dans le fichier, est une solution tout aussi (in)efficace contre le piratage, mais à l’avantage de ne pas être gênante pour l’utilisateur. Et un filigrane ne rendra pas le fichier inutilisable dans 10 ans. La solution est d’ailleurs utilisée avec succès par des sites comme Didactibook qui a choisi cette solution au lieu des DRM pour protéger les fichiers.

Il faut saluer le courage et surtout l’attention portée à ses clients par ce libraire, et espérer que cela sera suivi par d’autres.

Le site de la librairie Dialogues

Laisser un commentaire