Ebooks : l’offensive Google pour bientôt ?

Quels indices ?


Tout d’abord, Google choisit souvent une stratégie très différente d’Apple, et ne fait pas monter le buzz sur ses produits de la même manière. On peut donc penser que Google a laissé passer les vagues successives Amazon et Apple avant de prendre les devants.

De plus, au milieu de l’énorme buzz généré par l’iPad, l’info selon laquelle les lecteurs de Samsung seraient distribués par la FNAC en mars est presque passée inaperçue. Or, on l’a appris pendant le CES de Las Vegas, ces lecteurs pourront lire en ligne les contenus de Google books via un accès direct. Difficile de savoir si Google Books et Google éditions vont être fusionnés en termes d’offre, mais il semble en effet probable qu’on puisse accéder à l’ensemble de l’offre ensemble.

Le fait que la FNAC choisisse de distribuer ces lecteurs est peut-être un signe qu’il y a une offre intéressante derrière, malgré un prix plutôt élevé du lecteur….

Google pourra ainsi mettre en oeuvre une stratégie commencée il y a des années, et qui en ce moment même crée des conflits importants entre le géant de l’internet et la france. Les conflits sur la numérisation des grandes bibliothèques, et sur les conditions de Google Books pour les auteurs français concernent tous en effet l’offre que devrait proposer rapidement Google : Google éditions.

Google éditions : de quoi s’agit-il ?

image : dawn endico

Toutes les informations ne sont pas encore dévoilées, mais Google pourrait mettre à disposition en lecture en ligne la plus grosse bibliothèque jamais réunie d’ouvrages. On ne sait pas trop si Google éditions incluera l’immense masse d’ebooks gratuits issus des numérisations de grandes bibliothèques à son catalogue, dans une offre réunie , mais cela est probable.

Dès le premier semestre de cette année, l’Europe pourrait avoir accès à Google éditions et ses 600.000 ouvrages au démarrage, et 9000 éditeurs partenaires. Il sera possible de consulter les ebooks en ligne, et hors ligne si achetés. (source : actualitté)

Google éditions, comme Amazon et Apple, propose aussi aux auteurs d’héberger leurs ouvrages en passant directement par eux. Concernant les commissions de Google éditions, il a été annoncé que pour un distributeur en ligne, l’éditeur aura 45% et Google partagera 45% avec le marchand, et que pour un achat direct dans Google Books, ce seront 63% qui seront proposés à l’éditeur ou auteur, et 37% pour Google.

Et au niveau de la stratégie de diffusion ?

Google opte pour un système qui pourrait être utilisé sur tout ordinateur, smartphone, tablette. Un choix intéressant qui prend le contrepied des solutions choisies par Apple et Amazon….

En conclusion

Face à Amazon et son catalogue très attrayant, et Apple et son iPad très séduisant, Google pourrait choisir d’offrir beaucoup de gratuit, et le plus grand catalogue, disponible depuis n’importe quel appareil. Plus la peine d’avoir le lecteur dédié pour en profiter…..bref, Google s’adresse à une majorité d’utilisateurs qui n’ont pas automatiquement les moyens de se payer les coûteux appareils. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante !

Rappelons qu’ à ce jour, la grande bataille pour la domination des ebooks vient à peine de démarrer, et la discrétion de Google signifie selon moi qu’ils préparent quelque chose face à Apple et Amazon….ça s’annonce passionnant !

Laisser un commentaire