Encre électronique : après la couleur, la 3D ?

Delta annonce que sa technologie 3D pourrait équiper des écrans E-paper

La couleur vient à peine d’arriver sur les lecteurs d’ebooks grâce à de nouveaux acteurs que déjà, le dernier annoncé, Delta (dont les écrans sont développés par Bridgestone) annonce que la 3D est possible. L’encre électronique couleur et la 3D ensemble, est-ce vraiment possible ? Et dans quel but ?


Delta : après l’encre électronique couleur, la BD et la 3D.

Lors de l’évènement FDP international au Japon, Delta a fait grand bruit en annonçant presque en même temps qu’e-Ink des solutions d’encre électronique couleur. Les premiers prototypes avaient déjà été présentés à plusieurs reprises, mais E-Ink a grillé la priorité en présentant quelques jours avant Delta sa solution d’encre électronique couleur baptisée Triton.

Non seulement, Delta a donc annoncé que ses premiers écrans seront produits en masse début 2011, qu’ils équiperont en premier un lecteur Vivitek, mais on apprend aussi que Delta compterait développer un lecteur de BD numérique, toujours en s’appuyant sur la technologie d’encre électronique couleur développée conjointement avec Bridgestone.

On voit d’ailleurs mieux l’intérêt de la couleur pour ce genre de lecteur (BD, magazines, livres enfants…)

Mais l’annonce principale concerne la 3D. Non seulement Delta a présenté ses écrans et solutions 3D, mais en plus la marque a annoncé que ces solutions pourraient aussi être embarquées dans les écrans E-paper de la marque. Seuls quelques problèmes techniques (comme le passage de la 2D à la 3D) resteraient à résoudre.

Reste à trouver des applications à ce type de technologie, car ce n’est pas parce que c’est possible que c’est réellement intéressant pour les utilisateurs. En ce qui me concerne, je préférerais qu’on améliore d’abord la couleur…

Source : Digitimes

Laisser un commentaire