Encre électronique couleur : Fujitsu fait (beaucoup) mieux !

Alors que E-Ink, LG, ou encore Delta-Bridgestone viennent de présenter leurs solutions couleur, dont les résultats ressemblent au premier modèle de Fujitsu, le Flepia, la marque sort sa deuxième génération d’écran couleur. La vidéo semble montrer des résultats supérieurs en tout points à la concurrence.


Quelques points qui font la différence :

  • 0,7 secondes pour changer de page (sur un écran 8 pouces)
  • Un contraste de 7/1 (3x supérieur à l’ancien Flepia)
  • Une résolution XGA de 1024 x 768 pixels (800 x 600 pixels pour E-Ink Triton.)

Ces spécifications donnent un résultat totalement différent par rapport à ce que proposent les concurrents.

Ceux qui suivent l’épopée de la couleur se rappelleront cette image dans laquelle on pouvait voir la différence entre les premiers prototypes et les derniers progrès de Fujitsu concernant la couleur.

La vidéo en bas de ce billet semble montrer que l’intégration a très bien réussi, mieux même que ce qu’on peut voir sur cette image. Il faudra certainement attendre les réactions d’observateurs qui auront pu voir en vrai le lecteur pour confirmer cette impression, mais il semble qu’il y a vraiment un fossé entre cette solution et celle des concurrents.

Avec ce type d’appareil et si les prix restent compétitifs, il est certain que Fujitsu pourrait proposer des lecteurs intéressants, capables de donner réellement vie à des bandes dessinées, magazines, livres illustrés, et d’accéder à internet en couleur (dans les limites des possibilités de l’encre électronique pour la consultation de sites internet).

C’est d’ailleurs l’occasion de rappeler que contrairement à ce qui a été dit, le Hanvon reader qui utilisera l’écran couleur Triton ne sera pas le premier commercialisé, puisque la première version du Flepia avait déjà commercialisée en mars 2009, avec 260000 couleurs, et un prix autour des 1000 dollars.

Pour connaître l’ensemble des offres couleurs apparues ces derniers jours, voir aussi : Pluie d’annonces pour l’encre électronique couleur


Laisser un commentaire