Le e-paper couleur arrive à grands pas…

Alors que les lecteurs d’ebooks à écran LCD commencent à arriver sur le marché, on peut penser que sauf prix excessif, les lecteurs couleur non rétroéclairés devraient rapidement les supplanter.

Liquavista obtient 7 millions d’euros pour son lecteur

Liquavista est un des acteurs phares en ce qui concerne l’encre électronique, et particulièrement la couleur.

L’entreprise Néerlandaise, filiale de Philips, vient juste de lever 7 millions d’euros de fonds pour développer sa technologie d’écran couleur sans rétroéclairage aux applications très attendues.

Une preuve s’il en fallait que les investisseurs y croient.

Fujitsu : un appareil pour bientôt…

Fujitsu s’était déjà illustré en créant le Flepia, le premier lecteur epaper couleur. Cette fois-ci, on est bien sur une technologie d’encre électronique.

Mais reservé au marché asiatique, à 1000$ et lent à rafraîchir une page (presque 2 secondes), et avec une gamme de couleurs limitée, il n’avait pas de réelles capacités pour conquérir le marché.

Le nouveau modèle, ici sur la photo est ultrafin et pourrait bénéficier des dernières recherches de Fujitsu. Il pourrait aussi être commercialisé prochainement.

On en sait pas plus, mais l’appareil ne semble pas avoir réussi à optimiser les couleurs.


Image: Akihabara

Les acteurs principaux pour la couleur…

Liquavista, Mirasol et les autres…

Il y a un véritable enjeu autour de la couleur.

Côté e-paper couleur, on sait entre autres qu’en dehors de Fujitsu, il y a aussi bridgestone qui travaille sur la couleur et les écrans flexibles, par exemple avec Delta.

Du côté des technologies différentes, on trouve bien sûr l’électromouillage de Liquavista, qui a aussi un grand concurrent :  Mirasol, le lecteur développé par Qualcomm.

Et comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, à l’heure d’iBooks sur iPad (voir les vidéos), et des pages couleur qui tournent, Mirasol a aussi de vraies ambitions, et pourrait proposer la même expérience sur un écran non-rétroéclairé.


Certaines rumeurs sous-entendent que la technologie visible sur cette vidéo pourrait équiper le futur Kindle…..mais ce n’est qu’une rumeur de plus, donc à prendre avec des pincettes….

Alors, la couleur, c’est pour bientôt ?

Il semblerait que les premiers lecteurs couleur seront en vente début 2011.

Dans ce domaine, pas mal de surprises sont à prévoir, que ce soit au niveau des prix, des possibilités offertes, ainsi que dans les technologies utilisées. Un Nook light, un Nook 2 et un Kindle 3 seraient d’ailleurs en préparation…

Il faut aussi tenir compte des possibilités offertes par les nouveaux écrans oled, qui travaillent sur le confort visuel, et pourraient aussi intégrer des écrans flexibles.

Je parierais sur des produits assez chers au départ, et qui baisseront très rapidement, c’est à dire en 1 an à peu près.

En attendant, cela va contribuer à une baisse rapide des prix des appareils à écrans noir et blanc, et générer des offres low-cost particulièrement intéressantes, comme avec le lecteur d’ebooks Kobo à 149 $ qui lance une véritable guerre des prix.

L’encre électronique n’en est qu’à ses débuts….


Laisser un commentaire